Accueil > Revue De Presse > Le journal municipal de Fréjus.. perfectible

Le journal municipal de Fréjus.. perfectible

mercredi 23 décembre 2015 - Rédaction SNP

On ne peut pas être spécialiste en tout... c’est effectivement le cas du ( de la ) journaliste de la revue municipale qui aurait été mieux inspiré(e) de faire corriger sa copie par un sachant.

 il faut savoir en effet que :

* dans l’arrêté consolidé du 21 juillet 2010 la stratégie 3 n’a rien à voir avec l’expérimentation Bayer de l’arrêté de 2012 ( aujourd’hui abandonnée) mais correspond à ce que l’auteur appelle la stratégie 4. Il faut donc lire Stratégie 3. Pour mieux comprendre se rendre sur notre site et dans la fenêtre recherche renseignez "textes officiels" version consolidée.

* la stratégie 1 implique obligatoirement un traitement en été avec un produit phytosanitaire réservé aux professionnels. elle n’est donc pas du tout uniquement bio. De toute façon sauf exception (intervention de prévention en dehors du cercle 100 m d’un foyer déclaré) l’intervention d’un professionnel est obligatoire. 

* Paysandisia archon la protection doit couvrir la période juin septembre, il faut appliquer # tous les mois ou suivre les pics de vol (délicat).

 

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)