Accueil > Partenaires*Pro > Fous de Palmiers > Le jardin des cèdres édition spéciale du Palmier

Le jardin des cèdres édition spéciale du Palmier

dimanche 30 avril 2017 - Rédaction SNP

 L’association LES FOUS DE PALMIERS presque trentenaire, qui détient le chapitre français de l’IPS (International Palm Society),  offre à tous les publics ce N°90 spécial JARDIN DES CEDRES à Saint-Jean-Cap-Ferrat, ce qu’elle n’a jamais fait pour une publication depuis sa création.

 Elle veut ainsi comme l’exprime gravement l’éditorial du président ALBANO manifester son attachement pour ce jardin botanique d’exception, unique en France.

Il est clair que les opérations financières qui ont affecté le capital de la société Grand Marnier Lapostole crée une situation qui peut légitimement susciter de l’inquiétude, pas seulement chez les amoureux de palmiers.

 Notre association qui entretient des liens de confiance et d’estime avec les "Fous" partage ses préoccupations et va donc mobiliser son relationnel Presse pour faire bien connaître ces enjeux.

 

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)