Accueil > Partenaires*Pro > ANSES > Le e-phy nouveau est arrivé

Le e-phy nouveau est arrivé

mardi 8 mars 2016 - Rédaction SNP

Ce n’est pas sans une certaine nostalgie que nous abandonnons le très désuet dans la forme e-phy agriculture.gouv qui devenait franchement collector....

https://ephy.anses.fr/

L’ANSES a donc très opportunément repris plusieurs bases de données précédemment gérées par le ministère de l’agriculture et en particulier la fameuse historique e-phy.

 On trouve désormais tous les produits phytopharmaceutiques, les mélanges, les adjuvants, les matières fertilisantes de support de culture MFSC, les produits mixtes, les sociétés mais également les permis de commerce parallèle.

Le site va bientôt aussi inclure les produits biocides pour lesquelles l’ANSES est désormais compétente pour délivrer l’autorisation de mise sur le marché.

 Bref tout ça va dans le bon sens....... nous joignons un Quick Start. Le site vient à peine de démarrer et petit à petit il corrigera quelques erreurs de jeunesse à la lumière des observations des utilisateurs. l’homme de la situation Julien Vigneron (Anses Dep. Informatique) et oui difficile de faire mieux...Le e-phy nouveau est arrivé .

 

Portfolio

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)