Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > le CRP en Tunisie : nul n’est prophète en son pays ?

le CRP en Tunisie : nul n’est prophète en son pays ?

lundi 11 juin 2012 - Rédaction SNP

Bonjour,
voici un petit article relatif au CRP, paru dans la presse Tunisienne le 08.06.2012. comptant sur la sensibilisation des citoyens qui représente une maille primordiale pour mener le combat contre ce fléau. ici, presque tous les concernés sont convaincu par l’utilisation de la technique endothérapie entant que recours d’urgence pour réussir l’éraducation du ravageur. au cour de son séjour en TN, Michel
( FERRY ndlr) nous a aidé énormément à mettre en place cette fameuse technique.

Cordialement, Hamda CHEBBI

Il faut noter l’ampleur de la mobilisation ( communauté scientifique, ministère, gouvernorat, association de particuliers....) le caractère systématique de la campagne d’éradication et de prévention (assainissement, endothérapie, piégeage, réseau d’observation maillage fin ) la molécule utilisée en endothérapie est l’EMAB . Nous sommes très fiers de partager avec la Tunisie le même conseil scientifique. Merci encore à Hamda CHEBBI de nous faire partager son expérience, en attendant un jumelage de l’association de Carthage avec la nôtre .....(?).

Derniers articles

17 octobre, par Rédaction SNP

BARI c’est parti...

Le programme ( traduit) CRP / RPW Session 1.1 : Etat des lieux de l’invasion du RPW (situation mondiale) Session 1.2 : Impact environnemental et socio-économique des invasions du RPW Session 1.3 : Activités actueles et (...)

17 octobre, par Rédaction SNP

Un inventaire pas forcément rassurant...

L’éditeur égyptien HINDAWI nous livre un article bref qui attire l’attention sur le constat que les solutions naturelles sont pas toutes sans danger. Faut-il pour autant s’en désintéresser ? au contraire puisque la France (...)

17 octobre, par Rédaction SNP

Le retour de l’azadirachtin (Neem) ?

Cou-cou la re-voilà. La fameuse huile de Neem molécule Azadirachtine que l’on croyait enterrée sous l’accusation infamante de perturbateur endocrinien, referait-elle surface ? En tout cas c’est ce que pense le Canada, (...)

Edito

Edito de septembre 2018

14 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avions prévu de terminer ce mois de septembre par une réunion de professionnels et de collectivités pour faire un point complet réglementaire et technique sur les ravageurs de palmiers. Les gendarmes du golf hôtel à Hyères avaient accepté de nous recevoir car ils sont très investis dans la défense de leur patrimoine palmiers et ils accueillent depuis des années les formations Art. 15 de la chambre (...)