Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > le CRP en Tunisie : nul n’est prophète en son pays ?

le CRP en Tunisie : nul n’est prophète en son pays ?

lundi 11 juin 2012 - Rédaction SNP

Bonjour,
voici un petit article relatif au CRP, paru dans la presse Tunisienne le 08.06.2012. comptant sur la sensibilisation des citoyens qui représente une maille primordiale pour mener le combat contre ce fléau. ici, presque tous les concernés sont convaincu par l’utilisation de la technique endothérapie entant que recours d’urgence pour réussir l’éraducation du ravageur. au cour de son séjour en TN, Michel
( FERRY ndlr) nous a aidé énormément à mettre en place cette fameuse technique.

Cordialement, Hamda CHEBBI

Il faut noter l’ampleur de la mobilisation ( communauté scientifique, ministère, gouvernorat, association de particuliers....) le caractère systématique de la campagne d’éradication et de prévention (assainissement, endothérapie, piégeage, réseau d’observation maillage fin ) la molécule utilisée en endothérapie est l’EMAB . Nous sommes très fiers de partager avec la Tunisie le même conseil scientifique. Merci encore à Hamda CHEBBI de nous faire partager son expérience, en attendant un jumelage de l’association de Carthage avec la nôtre .....(?).

Derniers articles

23 octobre, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
l’approbation du rapport moral
la décision du mise en (...)

8 octobre, par Rédaction SNP

Nobel de chimie , Cocorico 3 ..!

Note SNP : en quelque sorte un vrai tir groupé mais ici au niveau d’une prestigieuse distinction dans une matière par ailleurs si décriée par notre politiquement , écologiquement correct. La France a vraiment du mérite.
Et en (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)