Accueil > Documentation > Le CRP décrypté

Le CRP décrypté

samedi 19 octobre 2013 - Rédaction SNP

 La recherche vient de différencier des espèces jusqu’ici confondues. Les progrès en matière de génie génétique risquent de déboucher, si ce n’est en France, à des solutions d’éradication ( voir notre post http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article207 octobre 2012)

 

"The red palm weevil (RPW) is a major pest of palms. It is native to southeast Asia and Melanesia, but in recent decades has vastly expanded its range as the result of multiple accidental anthropogenic introductions into the Middle East, Mediterranean Basin, Caribbean, and U.S.A. Currently regarded as a single species, Rhynchophorus ferrugineus (Olivier), RPW displays remarkable color variation across its range, and consequently has a taxonomic history littered with new species descriptions and synonymization. We compared DNA sequences of the mitochondrial cytochrome oxidase subunit I (COI) gene from RPW populations throughout the native and invaded ranges, to investigate the specific status and invasion history of this serious economic pest, and to identify possible common routes of entry. Analyses of COI haplotype data provide conclusive support, corroborated by sequences of additional nuclear gene regions, for the existence of at least two predominantly allopatric species. The true R. ferrugineus is native only to the northern and western parts of continental southeast Asia, Sri Lanka and the Philippines, and is responsible for almost all invasive populations worldwide. In contrast, the second species, which is currently synonymized under R. ferrugineus and should be resurrected under the name R. vulneratus (Panzer), has a more southern distribution across Indonesia, and is responsible for only one invasive population ; that in California, U.S.A. The distribution of COI haplotypes is used to discuss the possible existence of further cryptic species, sources and routes of entry of different invasive populations, and the implications of our findings for current control methods."

 

 

Derniers articles

13 septembre, par Rédaction SNP

Le charançon du bout du monde…

DescriptionPenrhyn est le nom de l’atoll le plus septentrional de l’archipel des îles Cook. Appelé également Tongareva ou Mangarongaro, il est situé à environ 1 200 kilomètres au nord-est de Rarotonga. Il s’agit d’un atoll dont le (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

Cannes : début de lutte intégrée contre CRP

Nous saluons ce début de communication très prometteur en espérant que les autres collectivités viendront rapidement y trouver l’inspiration. Il apparaît d’ores et déjà évident que la ville de Cannes sera une des premières à (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

SNP à l’honneur dans TV AGRI

Un très grand merci à Jean-Paul Hébrard responsable de cette publication très connue dans le monde agricole, de nous avoir fait l’honneur d’être dans les premiers reportages de son magazine du biocontrole.
Jean-Paul HEBRARD, (...)

Edito

Edito de juillet 2019

25 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Si les palmiers sains résistent plus que tous les autres végétaux à la canicule. Proverbe arabe : il "pousse le pied dans l’eau et la tête au soleil" ceux qui sont infectés par les pontes de charançons rouges et de Paysandisia sont pourtant en danger létal.
Les toulonnais apprécieront, le ministère par son nouvel arrêté de lutte contre le CRP 25 juin 2019, a réalisé un remarquable coup de pied (...)