Accueil > L’association > Nos missions > Le COPIL Régional

Le COPIL Régional

samedi 25 octobre 2014 - Rédaction SNP

Nous venons de recevoir de la direction régionale PACA du ministère de l’agriculture une invitation à devenir membre du comité de pilotage régional du charançon rouge du palmier. Bien qu’attendue cette distinction nous honore et nous acceptons avec joie. SNP sera représentée par son président et en cas d’empêchement par sa vice-présidente.

Le comité placé sous l’autorité du préfet de région Monsieur Michel CADOT. Y figurent outre les représentants de l’administration ( le secrétariat général est tenu par le SRAL ), les représentants des maires et les conseils généraux des trois départements concernés, des syndicats professionnels et agricoles et 11 villes de PACA. les propriétaires de la société civile sont représentés par l’association " Fous de palmiers" et la vôtre.

 La première réunion se tiendrait fin novembre.

 Nous ambitionnons de jouer un rôle actif dans ce comité de pilotage et d’utiliser nos compétences en matière de communication pour faire connaître au grand public la qualité de ses travaux.

 

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)