Accueil > Pétition des professionnels et des propriétaires > Le Conseil Régional ....aussi

Le Conseil Régional ....aussi

samedi 25 mai 2013 - Rédaction SNP

 La conscience politique du charançon est extrêmement faible....

Depuis un an nous tentions d’attirer l’attention du Conseil Régional sur la gravité de situation. C’est fait, grâce au conseiller régional de Saint-Raphaël Charles Laugier qui a saisi la vice-présidente en charge de l’agriculture de la forêt et de la mer, Mireille Periano.

Se trouvent ainsi complétées nos approches des élus Gaston Franco, Jean-Pierre Giran, Josette Pons et Jean-Sébastien Vialatte. qui se sont tous les quatre résolument impliqués. Qu’ils en soient particulièrement remerciés par les amoureux des palmiers. Nous serons très attentifs à la réponse qui sera donnée à leurs interrogations et à leurs propositions au Ministère de l’agriculture.

Portfolio

Derniers articles

18 juillet, par Rédaction SNP

Protocole d’intervention sur palmiers infectés- RECTIFICATIF

Rectificatif du 18-07-2019
Protocole d’intervention sanitaire sur les palmiers infectés par le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus)
MOTIF DE LA RECTIFICATION :
- texte initial : > Ce protocole (...)

17 juillet, par Rédaction SNP

Actualité juridique du développement durable

La législation française " ambitionne" de favoriser le développement des produits du bio contrôle. Mais au-delà des intentions quid de l’efficacité et la rapidité dans les procédures. 14 projets pour 2 M€ c’est notoirement (...)

15 juillet, par Rédaction SNP

La Sénatrice Jacky DEROMEDI (suite)

La sénatrice nous adresse copie de la lettre reçue du ministre Didier Guillaume. Il faut d’emblée nous féliciter de l’intérêt porté à cette question à ce niveau de responsabilité.
On aurait aimé que le texte lui-même soit (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)