Accueil > Réglementation > Importation > Le commerce parallèle.... késako

Le commerce parallèle.... késako

mercredi 14 septembre 2016 - Rédaction SNP

 Impressionnant, le document contient 17 pages et vise environ 1000 produits.

Il s’agit de demandes de permis de commerce parallèle d’un produit phytopharmaceutique considéré comme l’équivalent à ceux commercialisés en France. Les demandeurs sont français et souvent étrangers. En ce qui concerne les prix pour les produits habituellement utilisés pour la sauvegarde de nos palmiers les différences sont assez substantielles. Voilà qui peut être intéressant.....

Mais attention il y a deux grandes limites à cela.

* Il vous faudra justifier de la détention du Certiphyto et vous savez qu’en pratique il n’est réservé qu’aux agriculteurs et aux professionnels du végétal ( malgré les demandes persistantes auprès les autorités de notre association et de l’association des Fous de Palmiers).

* Qu’il ne peut être question de faire des commandes qui excéderaient vos besoins personnels ce qui vous mettrez sous le coup de l’interdiction sauf autorisation du commerce de produits phytosanitaires.

Sous ces deux réserves nous allons tester un fournisseur pour le produit dont la matière active est le spinosad lutte contre le paysandisia. Les adhérents intéressés et éligibles peuvent d’ores et déjà nous interroger.

 

Derniers articles

16 septembre, par Rédaction SNP

La chienlit......!!!

Cette dépêche de l’AFP, reprise en boucle par nombreux supports locaux ou nationaux décrit succinctement la grande confusion qui règne dans l’organisation de cette lutte contre le charançon rouge.
Tous les maires concernés (...)

13 septembre, par Rédaction SNP

Le charançon du bout du monde…

DescriptionPenrhyn est le nom de l’atoll le plus septentrional de l’archipel des îles Cook. Appelé également Tongareva ou Mangarongaro, il est situé à environ 1 200 kilomètres au nord-est de Rarotonga. Il s’agit d’un atoll dont le (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

Cannes : début de lutte intégrée contre CRP

Nous saluons ce début de communication très prometteur en espérant que les autres collectivités viendront rapidement y trouver l’inspiration. Il apparaît d’ores et déjà évident que la ville de Cannes sera une des premières à (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont, sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député (...)