Accueil > L’association > Outils numériques > Le charançon sous surveillance...

Le charançon sous surveillance...

jeudi 24 octobre 2013 - Jean-Marie Frizzole

Conscients du caractère essentiel de l’information pour une association comme la notre, investie dans la lutte contre le charançon, nous avons mis en place une veille scientifique en nous appuyant sur deux applications, Mention et Scoop it.

Très simples d’utilisation, gratuites, mais terriblement efficaces, la première ramène des flux d’informations en fonction de requêtes pré-définies ; la seconde permet surtout de rassembler et communiquer les résultats de notre veille. 

Vous avez trois façons de suivre cette veille :

  • directement sur notre compte Scoop it
  • depuis la page d’accueil du site web de l’association, colonne de droite
  • sur notre compte Twitter @gdset83

 

 

Derniers articles

23 avril, par Rédaction SNP

Le Beauveria serait-il hallucinogène ?!!

Il y a tout juste un mois nous annoncions la sortie tant attendue, de la nouvelle souche du champignon Beauveria Bassiana NPP-B111005 réputée solution biologique contre le CRP. (...)

20 avril, par Rédaction SNP

De l’intérêt des missions parlementaires...

Nous avons pris un peu de temps pour écouter sur la chaîne de l’Assemblée nationale retransmission de certaines auditions. Première observation un seul industriel invité : notre partenaire phéromones M2 I life science. (...)

19 avril, par Rédaction SNP

Ecophyto-pro.fr-lettre 81- avril 2018

https://www.ecophyto-pro.fr/lettre/lire/81
Beaucoup d’informations quelquefois un peu redondantes. Satisfaction de constater que sur les points qui nous concernent nous l’avions publié précédemment.
Pour le reste (...)

Edito

Edito de mars 2018

15 avril, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
La nouvelle du mois est la publication de la décision de la commission européenne d’abandonner la lutte obligatoire contre le charançon rouge au 1er septembre de cette année....... une énorme bévue écologique !
Sur le papier, ç’est mettre à la poubelle toute la réglementation française. Nous avons instantanément sollicité le ministère de l’agriculture (SRAL PACA et DGAL). Silence... la grande muette (...)