Accueil > L’association > Outils numériques > Le charançon sous surveillance...

Le charançon sous surveillance...

jeudi 24 octobre 2013 - Jean-Marie Frizzole

Conscients du caractère essentiel de l’information pour une association comme la notre, investie dans la lutte contre le charançon, nous avons mis en place une veille scientifique en nous appuyant sur deux applications, Mention et Scoop it.

Très simples d’utilisation, gratuites, mais terriblement efficaces, la première ramène des flux d’informations en fonction de requêtes pré-définies ; la seconde permet surtout de rassembler et communiquer les résultats de notre veille. 

Vous avez trois façons de suivre cette veille :

  • directement sur notre compte Scoop it
  • depuis la page d’accueil du site web de l’association, colonne de droite
  • sur notre compte Twitter @gdset83

 

 

Derniers articles

21 octobre, par Rédaction SNP

Une fonctionnalité cachée

Que nos lecteurs n’ont peut-être pas tous découvert.
Dans la fenêtre de sélectionner une langue ( en haut à gauche) de ce post choisissez "anglais" puis à nouveau "français" et vous aurez les deux paragraphes dans notre (...)

20 octobre, par Rédaction SNP

Rhynchophorus palmarum.... en Californie

The South American Palm Weevil Invasion
in San Diego County, California
By Mark Hoddle | October 18, 2018
The South American Palm Weevil Invasion in San Diego County, California
This weevil was discovered (...)

20 octobre, par Rédaction SNP

La star du Bio Controle

Article sympathique mais un tantinet aguicheur. Il se trouve que nous connaissons très bien élisabeth Tabone INRA Antibes qui fait un excellent travail et auquel on a donné des moyens financiers dérisoires. À preuve, la Région (...)

Edito

Edito de septembre 2018

14 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avions prévu de terminer ce mois de septembre par une réunion de professionnels et de collectivités pour faire un point complet réglementaire et technique sur les ravageurs de palmiers. Les gendarmes du golf hôtel à Hyères avaient accepté de nous recevoir car ils sont très investis dans la défense de leur patrimoine palmiers et ils accueillent depuis des années les formations Art. 15 de la chambre (...)