Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Témoignages étrangers > Le Ceroxylon : plus grand palmier du monde

Le Ceroxylon : plus grand palmier du monde

vendredi 25 septembre 2015 - Rédaction SNP

 Notre adhérent et ami Jean-Luc Debry, par ailleurs administrateur des fous de palmiers, nous adresse cette photo extraordinaire. Nous avons voulu vous faire partager notre émerveillement.....

"Ces photos ont été prises à Roncesvalles , département Tolima , Colombie le 15/08/2005.

Ce spécimen a poussé à une altitude de 2800 m. On peut évaluer sa taille vers 55 m et son âge entre 100 et 150 ans

On n’en verra plus beaucoup car depuis une dizaine d’années les grands (et vieux) Ceroxylon Quindiense sont victimes du dessèchement de leur feuilles qui entrane leur dépérissement et leur mort . A ce jour, la cause de ce phénomène n’est pas connue." (Il faut dire qu’ils sont un peu difficiles d’accès !! 

 

Portfolio

Derniers articles

6 décembre, par Rédaction SNP

Mouvement préfectoral chez les Fous de Palmiers

Le président Pierre Olivier Albano communique : "Modifications organisation relative aux problématiques des ravageurs de palmiers.
L’organisation régionale est désormais la suivante, en particulier pour les réunions CROSPAV (...)

5 décembre, par Rédaction SNP

SNP référencée à l’Académie du Bio-contrôle

Énorme satisfaction de voir notre travail, associé à celui de Robert Castellana ( réseau des jardins botaniques) ainsi reconnu par l’Académie du Biocontrole et PBI.

5 décembre, par Rédaction SNP

FAO : la patte du chinois

très fort symbole.....
Le Directeur général de la FAO M. Qu Dongyu, lance l’Année internationale de la santé des végétaux.

Edito

Edito d’octobre 2019

30 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Assez peu de posts ce mois-ci, en dehors de la publication de l’article dans PHYTOMA à la signature d’Éric Chapin (Cosave, Lien Horticole....) " charançon rouge du palmier : évolutions techniques et réglementaires et auquel nous avons modestement participé ce qui est tout de même, une première.
Ce mois-ci a été aussi celui de l’annonce du colloque sur les Ravageurs de Palmiers, fin novembre à Monaco (...)