Accueil > Documentation > Le Beauveria Bassiana > Le Beauveria ....Ça se précise

Le Beauveria ....Ça se précise

mardi 24 avril 2018 - Rédaction SNP

 Chemin de piste sur le site l’ANSES (E-phy n’est pas à jour) et nous découvrons l’AMM,

en poursuivant avec autant de facilité nous découvrons l’avis ANSES du 31 janvier 2018. Nous préférons les publier tout de suite pour que les plus pointus de nos adhérents et les professionnels s’informent et éventuellement formulent des interrogations. Nous allons également nous pencher avec notre bureau sur ces documents. trois questions au premier abord :

* l’efficacité quid des expérimentations ?

* le fondement de la dérogation aux dispositions des articles 2 et 3 de l’arrêté du 28novembre 20031 pour un emploi autorisé durant la floraison ou pendant la période de production d’exsudats, en dehors de la présence d’abeilles ????

* le prix ( quand on le connaîtra) 7 traitements par an à 300 g par palmier ça fait déjà plus de 2 kg on regrette la formulation de l’ostrinil qui fixait les doses en fonction de la taille des palmiers.

 donc nous avons tous du pain sur la planche.....

Derniers articles

25 mai, par Rédaction SNP

Beauveria bassiana souche NPP111B005 : avis sur l’AMM

lien : http://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-beauveria-ca-se-precise.html
L’avis de l’ANSES et l’AMM délivrée pour la préparation Ary-0711b-01 à base de la souche de microorganisme Beauveria bassiana souche NPP111B005, de la (...)

22 mai, par Rédaction SNP

Newsletter n°14

Nous évoquons très volontiers nos excellentes relations avec cette association société savante du monde palmophile. Notre mission est par nature beaucoup plus militante au service de tous les propriétaires de palmiers même (...)

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)