Accueil > Documentation > Lutte autocide > La technologie du papillon stérile

La technologie du papillon stérile

mardi 23 février 2016 - Rédaction SNP

 L’actualité documentaire c’est comme l’amour ça ne se commande pas .....

ainsi au lendemain d’un post sur la lutte autocide nous découvrons cette news d’origine IAPPS.

Deux succès exceptionnels aux USA, basés sur des lâchers massifs de mâles rendus infertiles. Pour les producteurs de coton un succès total contre le ver rose. Des lâchers aériens, aujourd’hui par drones, dans une proportion de 25 pour 1. C’est tout de même mieux que du DTT et c’est même plus économique. Les producteurs de pistaches décimés par un ver orange vont faire exactement de même. 

Cette lutte est parfaitement biologique. Les mâles infertiles sont inoffensifs et disparaissent en quelques heures. Une fois encore la même question : pourquoi cette méthode n’a t-elle jamais été envisagée pour le charançon ou pour le papillon palmivore ?

Derniers articles

16 février, par Rédaction SNP

Le département 83 attentif aux palmiers

Mieux vaut tard que jamais... c’est la première fois depuis 2012 que nous recevons une marque d’intérêt du département, a l’exception du subliminal comité de pilotage CRP du Var.
Mais restons positifs, sachant que les (...)

15 février, par Rédaction SNP

Le charançon de l’Agave

Ça devient sérieux...... et signalé partout plus ou moins dans le Var. il faut à minima faire des déclarations en FREDON.
Le subito insecticide à base de pyréthrinoïdes de facto en vente libre semble assez efficace au (...)

15 février, par Rédaction SNP

BIOASSAYS, AGRINT, SNP grandes manœuvres dans le 06

Satisfaction de constater que Nice-Matin reprend dans ses grandes lignes l’article de Var Matin sur ce procédé. SNP avec l’appui de BIOASSAYS commence à former des professionnels et d’approcher des communautés d’agglomération (...)

Edito

Edito de janvier 2019

15 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Toujours dans un souci de transparence je vous livre ici synthèse de mon intervention le 11 février à la DGAL de Vaugirard à une très importante réunion de concertation sur les suites du rapport ANSES sur le CRP, accompagné de la vice-présidente de l’association.
Remarque préliminaire importante :
Nous constatons partout en zone méditerranéenne une spectaculaire recrudescence du Paysandisia (...)