Accueil > Revue De Presse > La Stratégie 3 sur la Croisette ?

La Stratégie 3 sur la Croisette ?

jeudi 7 mai 2015 - Rédaction SNP

On savait que la députée-maire ne rechignait pas à donner quelques conseils à sa grande voisine Cannes. En l’occurrence, ce ne serait pas du luxe, à la lecture du mauvais article de Sciences&Avenir ( commentaire SNP : http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1147 ) , qui nous prédit une Croisette sans palmier !!.

.

 

La Ville du Cannet, utilement conseillée par Patrice Miran, éco conseiller, ingénieur écologue, et par ailleurs adjoint à l’environnement la ville de Vence, vient en effet de se lancer dans l’aventure de la micro-injection avec la molécule Emamectine Benzoate. 

Pragmatique, ayant comme souci numéro un de ne plus prendre de risque avec le patrimoine palmier tout en étant attentif à l’environnement, Patrice Miran par nature et engagement politique, fait avancer ce dossier dans ce département crucial qui nous semble totalement tétanisé par le danger du charançon et des aprioris , véhiculés par des conseilleurs qui ne sont jamais les payeurs.....

Une idée traverse l’esprit, profiter du prochain festival de Cannes pour sensibiliser ses acteurs à la défense de leur symbole :

 

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)