Accueil > L’association > Nos missions > La réparation du préjudice écologique

La réparation du préjudice écologique

jeudi 29 septembre 2016 - Rédaction SNP

Loi n° 2016-1087 du 8 août 2016
pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages

TITRE IV TER « DE LA RÉPARATION DU PRÉJUDICE ÉCOLOGIQUE

 

La loi ouvre la possibilité aux associations d’intenter des actions en justice pour la réparation d’un préjudice écologique. Rien n’interdit de penser que l’insuffisance des dispositifs autorisés en France contre les ravageurs de palmiers et les lacunes de leur mise en œuvre pourraient ouvrir la voie à une action responsabilité en direction des collectivités locales et de l’État.

Derniers articles

1er juillet, par Rédaction SNP

DC La Brève n°39 - juin 2018

Veille réglementaire française, européenne, internationale exhaustive, complétée d’une revue de presse très bien choisie.

Edito

Edito de juin 2018

13 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Vous connaissez l’aphorisme "le pire n’est jamais sûr" on va s’y accrocher. Pourtant le 1er septembre c’est demain date-butoir de l’utilisation du Confidor. Nous n’avons aucune nouvelle de notre demande article 53 de prorogation 120 jours de l’usage de ce produit.
On a le sentiment que les lobbys écologistes sont tellement puissants dans notre pays que rien ne peut résister à leurs péremptoires (...)