Accueil > L’association > Nos missions > La réparation du préjudice écologique

La réparation du préjudice écologique

jeudi 29 septembre 2016 - Rédaction SNP

Loi n° 2016-1087 du 8 août 2016
pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages

TITRE IV TER « DE LA RÉPARATION DU PRÉJUDICE ÉCOLOGIQUE

 

La loi ouvre la possibilité aux associations d’intenter des actions en justice pour la réparation d’un préjudice écologique. Rien n’interdit de penser que l’insuffisance des dispositifs autorisés en France contre les ravageurs de palmiers et les lacunes de leur mise en œuvre pourraient ouvrir la voie à une action responsabilité en direction des collectivités locales et de l’État.

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)