Accueil > L’association > Nos missions > La réparation du préjudice écologique

La réparation du préjudice écologique

jeudi 29 septembre 2016 - Rédaction SNP

Loi n° 2016-1087 du 8 août 2016
pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages

TITRE IV TER « DE LA RÉPARATION DU PRÉJUDICE ÉCOLOGIQUE

 

La loi ouvre la possibilité aux associations d’intenter des actions en justice pour la réparation d’un préjudice écologique. Rien n’interdit de penser que l’insuffisance des dispositifs autorisés en France contre les ravageurs de palmiers et les lacunes de leur mise en œuvre pourraient ouvrir la voie à une action responsabilité en direction des collectivités locales et de l’État.

Derniers articles

17 janvier, par Rédaction SNP

Le dompteur de papilllon....

Observez les yeux composés . Chez les Ptérygotes (insectes pourvus d’ailes), insectes qualifiés de « modernes » le nombre d’ommatidies est souvent comme pour le Paysandisia élevé, laissant pressentir des capacités visuelles plus (...)

9 janvier, par Rédaction SNP

Intéressant éclairage......

Intéressant éclairage et analyse de ce ravageur qui vit en équilibre dans son milieu d’origine sans que l’on sache comment et pourquoi. Ce qui certain c’est que chez nous il est au début de son travail dévastateur, alors même (...)

Edito

Edito de novembre 2019

13 décembre 2019, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois l’essentiel de notre énergie a été consacré à la préparation de la 4eme édition des Rencontres de Monaco : Ravageurs de palmiers - 26 novembre 2019.
Pour cette réalisation la collaboration entre notre association et Robert Castellana Liste Phoenix- réseau franco-italien des jardins botaniques a été exemplaire. Mais rien n’aurait été possible sans la mise à disposition d’une salle et une (...)