Accueil > Documentation > IPM & PLI > La pyramide vertueuse : niveau 4 (colloque FAO de Bari)

La pyramide vertueuse : niveau 4 (colloque FAO de Bari)

samedi 22 décembre 2018 - Rédaction SNP

La lutte chimique a été systématiquement adoptée à titre préventif dans les stratégies européennes, sous deux modalités : l’aspersion de pesticides au niveau de la partie sommitale des palmiers et l’injection de ces mêmes pesticides à l’intérieur du stipe. L’injection est par contre considérée comme curative dans les régions de production dattière. En ce qui concerne le bio contrôle, les recherches en cours sont nombreuses et prometteuses. La riche panoplie offerte par la lutte biologique n’a cependant pas fait l’objet de financements à la hauteur des enjeux. Les stratégies retenues en Europe sont ainsi largement dominées par l’emploi de pesticides connus de longue date pour d’autres usages. Seuls deux produits de lutte biologique sont actuellement commercialisés, les nématodes et les champignons entomopathogènes.

Derniers articles

21 février, par Rédaction SNP

Des graines de palmiers de 2000 ans

Avec l’accord de SCIENCE & AVENIR nous publions partiellement ce très intéressant article sur la découverte des chercheurs israéliens, ce qui nous donne envie d’en savoir plus (...)

Edito

Edito de janvier 2020

21 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Il faut l’admettre, nous sommes à la peine et avons énormément de difficultés à mobiliser les collectivités locales de PACA et d’Occitanie pour prendre leur destin palmier en main. En dehors de la prestigieuse exception de Cannes avec laquelle nous collaborons à préparer , pour le 30 avril 2020, un formidable colloque, nous constatons une sorte de démission collective. Mais on a pas dit notre (...)