Accueil > Documentation > IPM & PLI > La pyramide vertueuse : niveau 4 (colloque FAO de Bari)

La pyramide vertueuse : niveau 4 (colloque FAO de Bari)

samedi 22 décembre 2018 - Rédaction SNP

La lutte chimique a été systématiquement adoptée à titre préventif dans les stratégies européennes, sous deux modalités : l’aspersion de pesticides au niveau de la partie sommitale des palmiers et l’injection de ces mêmes pesticides à l’intérieur du stipe. L’injection est par contre considérée comme curative dans les régions de production dattière. En ce qui concerne le bio contrôle, les recherches en cours sont nombreuses et prometteuses. La riche panoplie offerte par la lutte biologique n’a cependant pas fait l’objet de financements à la hauteur des enjeux. Les stratégies retenues en Europe sont ainsi largement dominées par l’emploi de pesticides connus de longue date pour d’autres usages. Seuls deux produits de lutte biologique sont actuellement commercialisés, les nématodes et les champignons entomopathogènes.

Derniers articles

16 mai, par Rédaction SNP

Et cette fois pour la processionnaire .....

M2i, leader européen des phéromones pour la protection biologique des cultures a mis au point une méthode innovante de confusion sexuelle par phéromone contre le papillon de la processionnaire du pin. Il s’agit, pendant la (...)

16 mai, par Rédaction SNP

Quand la justice s’en mêle....

Ça fait un buzz jamais vu. 31 articles !!! Le plus souvent copie-coller qualifiant cette décision d’inédite ce qui ne semble pas très approprié. Retenons "En se bornant à faire valoir qu’aucun signe visible ne pouvait laisser (...)

Edito

Edito d’avril 2019

8 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le charançon rouge va bientôt prendre son envol et le papillon dans quelques jours aussi : quel cadre légal pour en contrôler l’expansion ? Nous sommes dans l’attente du nouvel arrêté de lutte qui nous l’espérons ardemment visera aussi le papillon. Les associations propriétaires, les collectivités locales, les FREDON ont été invitées à donner leur avis sur un projet. Le projet définitif devant (...)