Accueil > Documentation > L’assainissement mécanique > La panoplie du perfect Palm Surgeon

La panoplie du perfect Palm Surgeon

dimanche 11 mai 2014 - Rédaction SNP

Au-delà de la prévention il y a l’obligation de traiter au plus tôt les infestations et de réussir l’opération dite " assainissement mécanique". Nous avons étudié de nombreux cas de réussite mais aussi d’échecs. Lancinant problème qui hante tout professionnel qui veut absolument savoir s’il s’agit d’une situation d’origine trop perturbée du méristene apical et/ou des méristenes secondaires, de l’oubli d’un nombre trop significatif de larves, de la survenance d’une maladie fongique provoquant nécrose des tissus, détournement de la sève, obstruction des vaisseaux, d’une réinfestation par le CRP........

Nous avons essayé un certain nombre d’outils dont le prix est devenu raisonnable.

- Un endoscope permettant de voir à l’intérieur des galeries prix 150 €

- un thermomètre infrarouge permettant de déceler des différentiels de température autour des méristénes 90 €

- un pistolet injecteur permettant de saturer de solution confidor les zones les plus affectées. 150 €

- un capteur enregistreur de son découvert dans un film Israélien. 80 € Nous allons le tester ces jours-ci sur une opération d’assainissement mécanique par un diagnostic préalable, mais aussi 24 ou 48 heures après l’opération pour vérifier l’absence de bruit révélateur d’une activité résiduelle.

 L’appareil permet de faire des enregistrements qui sont ensuite exploitables par des logiciels de son. Il serait intéressant de rapprocher ces courbes des études sur la détection sonore.

Portfolio

Derniers articles

10 novembre, par Rédaction SNP

VEGEPHYL lettre N° 281

La manifestation 12ème CIRAA et Journée thématique Des ravageurs et des hommes 27 au 29 octobre 2020 à Montpellier attire tout de suite l’attention.

10 novembre, par Rédaction SNP

la Bretagne : nouvel eldorado des palmiers ?

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-palmeraie-bretonne-218856
C’est une bonne nouvelle mais on serait tenté de conseiller à nos amis bretons la formule "Si vis pacem, para bellum" et de commencer à mettre en (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)