Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Témoignages étrangers > La notion de IPM integrated pest management

La notion de IPM integrated pest management

vendredi 14 novembre 2014 - Rédaction SNP


Premier constat : encore un micro pays Chypre, qui bénéficie des fonds européens pendant que nous croulons sous les difficultés de cette lutte extrêmement difficile... (Exception ; feu le copil azuréen , sur l’utilisation des financements reçus ?? Il n’avait pas de site web ). Le Var département sinistré n’a rien reçu ni même, selon nos informations, demandé. Pourquoi ? 


Revenons à l’article. Il évoque les deux ravageurs. Il précise d’emblée qu’il s’agit beaucoup plus d’un problème de management que d’un problème entomologique. Il est obligatoire d’adopter une combinaison d’approche de méthodes qui alimentent des campagnes de prévention en direction du grand public avec tous les moyens de communication moderne.


Avant de lancer un quelconque programme de lutte il faut estimer l’incidence en terme économique du degré d’infestation localisé. Il est recommandé de mettre en œuvre concomitamment toutes les méthodes d’éradication en les combinant entre elles. Privilégier une seule méthode ne conduit pas au résultat souhaité. Avant de décider du remplacement il faut se documenter sur la sensibilité des variétés aux ravageurs.

D’ores et déjà on constate ce qui nous a manqué : une information préalable grand public victime d’une querelle qui paraît bien dérisoire face à l’ampleur de la catastrophe celle du bio contre le phyto.
 

Derniers articles

18 janvier, par Rédaction SNP

Réunion nationale de concertation

Est-ce le résultat de nos efforts acharnés pour demander la réunion du comité de pilotage CRP PACA on ne le saura jamais...
Mais le DGAL invite les SRAL , les FREDON des régions SUD, OCCITANIE, CORSE, NOUVELLE AQUITAINE (...)

14 janvier, par Rédaction SNP

Bee Guidance Document = Fake New ?

N’oubliez pas l’astuce, demandez la traduction d’une autre langue et ensuite en français.
Quand on pense, qu’ils ont refusé la dérogation pour l’usage encore 18 mois du Confidor pour sauver nos palmiers !!
EU’s neonicotinoid (...)

Edito

Edito de décembre 2018

13 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Aucun doute, l’événement du mois est la sortie du rapport de l’Anses "Stratégies de lutte contre le charançon rouge du palmier", qui valide les préconisations de la FAO et du CIHEAM. 
Satisfaction, nous en avons été officiellement informés par le département communication de l’Agence en tant qu’organisation représentative mais… en même temps que la Presse. Instantanément, une dépêche AFP annonçait sans nuance (...)