Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Témoignages étrangers > La notion de IPM integrated pest management

La notion de IPM integrated pest management

vendredi 14 novembre 2014 - Rédaction SNP


Premier constat : encore un micro pays Chypre, qui bénéficie des fonds européens pendant que nous croulons sous les difficultés de cette lutte extrêmement difficile... (Exception ; feu le copil azuréen , sur l’utilisation des financements reçus ?? Il n’avait pas de site web ). Le Var département sinistré n’a rien reçu ni même, selon nos informations, demandé. Pourquoi ? 


Revenons à l’article. Il évoque les deux ravageurs. Il précise d’emblée qu’il s’agit beaucoup plus d’un problème de management que d’un problème entomologique. Il est obligatoire d’adopter une combinaison d’approche de méthodes qui alimentent des campagnes de prévention en direction du grand public avec tous les moyens de communication moderne.


Avant de lancer un quelconque programme de lutte il faut estimer l’incidence en terme économique du degré d’infestation localisé. Il est recommandé de mettre en œuvre concomitamment toutes les méthodes d’éradication en les combinant entre elles. Privilégier une seule méthode ne conduit pas au résultat souhaité. Avant de décider du remplacement il faut se documenter sur la sensibilité des variétés aux ravageurs.

D’ores et déjà on constate ce qui nous a manqué : une information préalable grand public victime d’une querelle qui paraît bien dérisoire face à l’ampleur de la catastrophe celle du bio contre le phyto.
 

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)