Accueil > Documentation > Autres ravageurs > La Mineuse du marronnier

La Mineuse du marronnier

dimanche 21 octobre 2012 - Rédaction SNP

 Cet article de la sérieuse revue " le lien horticole" attire l’attention. le résultat semble excellent. Encore faut-il comprendre l’intérêt des pièges phéromones 480 € HT plus les phéromones 10 € HT alors même que pour le charançon on les trouve au Costa Rica à 2 dollars. Rappelons qu’un piège phéromone est un seau en plastique astucieux. Faut-il payer l’inventeur sur les 10 premières ventes ???

 En ce qui concerne le produit il s’agit du bon vieux DIMILIN vendu 220 € HT /5l !!!! 5 l à priori nécessaire pour traiter cet arbre.

Notre conclusion :

 Seule la lutte phyto semble avoir quelque effet positif sur les sujets atteints. Inutile de masquer ce recours par des pièges à phéromones qui présentent de l’intérêt en effet, mais il faudrait revoir complètement leur prix. Dans les pays émergents les prix sont totalement différents, vive cette mondialisation là.....

Nous sommes horrifiés du niveau des prix ce marronnier aura coûté plus de 1000 € et l’année prochaine ??

 Pas un mot de lutte bio c’est très regrettable. Nous pensons malheureusement être resté dans le schéma classique : lutte phyto efficace, très onéreuse, dangereuse à terme pour l’environnement aquatique, lutte bio tâtonnante à efficacité non garanti (un arbre perdu ne se rattrape pas .....) et extrêmement onéreuse. il faut donc vraiment que la France investisse dans la recherche.

Derniers articles

17 octobre, par Rédaction SNP

Un inventaire pas forcément rassurant...

L’éditeur égyptien HINDAWI nous livre un article bref qui attire l’attention sur le constat que les solutions naturelles sont pas toutes sans danger. Faut-il pour autant s’en désintéresser ? au contraire puisque la France (...)

17 octobre, par Rédaction SNP

Le retour de l’azadirachtin (Neem) ?

Cou-cou la re-voilà. La fameuse huile de Neem molécule Azadirachtine que l’on croyait enterrée sous l’accusation infamante de perturbateur endocrinien, referait-elle surface ? En tout cas c’est ce que pense le Canada, (...)

Edito

Edito de septembre 2018

14 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avions prévu de terminer ce mois de septembre par une réunion de professionnels et de collectivités pour faire un point complet réglementaire et technique sur les ravageurs de palmiers. Les gendarmes du golf hôtel à Hyères avaient accepté de nous recevoir car ils sont très investis dans la défense de leur patrimoine palmiers et ils accueillent depuis des années les formations Art. 15 de la chambre (...)