Accueil > Documentation > L’endothérapie & Syngenta > la pratique de l’Endothérapie > La méga acquisition de CHEMCHINA 37,5 Mds €

La méga acquisition de CHEMCHINA 37,5 Mds €

mercredi 5 avril 2017 - Rédaction SNP

Après des très longs mois d’attente les autorités de tutelle américaines et européennes ont semble-t-il donné leur accord à cette méga opération financière.

Il y a des conditions pour éviter de mettre immédiatement le marché sous une domination monopolistique complète sur des gammes de produits. Suffiront-elles rien ? rien n’est moins sûr. Notre molécule celle du REVIVE a 8 grands fabricants mondiaux dont 7 chinois, et bien maintenant c’est plus simple ils sont tous chinois !!!! 

 Renseignements pris il s’agirait aux États-Unis d’un insecticide Abamectine ( notre EMAB est dans la même famille) d’un herbicide paraquat ( attention danger très peu pour nous) et la fongicide Chlorothalonil. pas bien méchant tout ça. Quant à l’UE elle vise tout simplement une boîte Israélienne Premier producteur mondial de pesticides génériques plus facile pour vendre dans toute la péninsule !! pas plus méchant.....

 Redescendons sur terre, et demandons à la firme de continuer à fiabiliser sa stratégie et à clarifier son marketing dont on voit en dehors de l’équité, les limites au moment où la région lance un grand appel à projets et manifestations d’intérêt sur des solutions alternatives.

BRUXELLES, (Reuters) - La Commission européenne a annoncé mercredi donner son feu vert sous conditions au rachat du suisse Syngenta par le chinois ChemChina, une opération de 37,5 milliards d’euros.

L’exécutif européen subordonne ce rachat à la cession par le groupe chinois de certains de ses actifs en Europe dans les "pesticides et régulateurs de croissance végétale".

"Il importe pour les agriculteurs, et en fin de compte, pour les consommateurs européens, que la concurrence soit effective sur les marchés des pesticides, même après le rachat de Syngenta par ChemChina", indique la Commissaire européenne chargée de la concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.

L’exécutif européen avait jusqu’au 12 avril pour se prononcer sur ChemChina-Syngenta.

Aux Etats-Unis, la Federal Trade Commission (FTC) a donné mardi soir un feu vert conditionnel à cette fusion.

Derniers articles

18 juillet, par Rédaction SNP

Protocole d’intervention sur palmiers infectés- RECTIFICATIF

Rectificatif du 18-07-2019
Protocole d’intervention sanitaire sur les palmiers infectés par le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus)
MOTIF DE LA RECTIFICATION :
- texte initial : > Ce protocole (...)

17 juillet, par Rédaction SNP

Actualité juridique du développement durable

La législation française " ambitionne" de favoriser le développement des produits du bio contrôle. Mais au-delà des intentions quid de l’efficacité et la rapidité dans les procédures. 14 projets pour 2 M€ c’est notoirement (...)

15 juillet, par Rédaction SNP

La Sénatrice Jacky DEROMEDI (suite)

La sénatrice nous adresse copie de la lettre reçue du ministre Didier Guillaume. Il faut d’emblée nous féliciter de l’intérêt porté à cette question à ce niveau de responsabilité.
On aurait aimé que le texte lui-même soit (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)