Accueil > Documentation > L’endothérapie & Syngenta > la pratique de l’Endothérapie > La méga acquisition de CHEMCHINA 37,5 Mds €

La méga acquisition de CHEMCHINA 37,5 Mds €

mercredi 5 avril 2017 - Rédaction SNP

Après des très longs mois d’attente les autorités de tutelle américaines et européennes ont semble-t-il donné leur accord à cette méga opération financière.

Il y a des conditions pour éviter de mettre immédiatement le marché sous une domination monopolistique complète sur des gammes de produits. Suffiront-elles rien ? rien n’est moins sûr. Notre molécule celle du REVIVE a 8 grands fabricants mondiaux dont 7 chinois, et bien maintenant c’est plus simple ils sont tous chinois !!!! 

 Renseignements pris il s’agirait aux États-Unis d’un insecticide Abamectine ( notre EMAB est dans la même famille) d’un herbicide paraquat ( attention danger très peu pour nous) et la fongicide Chlorothalonil. pas bien méchant tout ça. Quant à l’UE elle vise tout simplement une boîte Israélienne Premier producteur mondial de pesticides génériques plus facile pour vendre dans toute la péninsule !! pas plus méchant.....

 Redescendons sur terre, et demandons à la firme de continuer à fiabiliser sa stratégie et à clarifier son marketing dont on voit en dehors de l’équité, les limites au moment où la région lance un grand appel à projets et manifestations d’intérêt sur des solutions alternatives.

BRUXELLES, (Reuters) - La Commission européenne a annoncé mercredi donner son feu vert sous conditions au rachat du suisse Syngenta par le chinois ChemChina, une opération de 37,5 milliards d’euros.

L’exécutif européen subordonne ce rachat à la cession par le groupe chinois de certains de ses actifs en Europe dans les "pesticides et régulateurs de croissance végétale".

"Il importe pour les agriculteurs, et en fin de compte, pour les consommateurs européens, que la concurrence soit effective sur les marchés des pesticides, même après le rachat de Syngenta par ChemChina", indique la Commissaire européenne chargée de la concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.

L’exécutif européen avait jusqu’au 12 avril pour se prononcer sur ChemChina-Syngenta.

Aux Etats-Unis, la Federal Trade Commission (FTC) a donné mardi soir un feu vert conditionnel à cette fusion.

Derniers articles

22 mai, par Rédaction SNP

Tunisie : CRP dans la palmeraie ?

https://www.tunisienumerique.com/tunisie-les-palmiers-dattiers-de-kebili-risquent-detre-decimes-par-le-charancon-rouge
Attendons des précisions et probable confirmation. Il faudrait lancer une grande opération TIS . (...)

20 mai, par Rédaction SNP

Prix Lions Club 2019 de l’innovation environnementale

Communiqué de M2 I life Science (Philippe Guerret President chez M2I Life Sciences)
"Très fier de notre partenaire la société Bioassays France qui a reçu le samedi 18 mai en la présence de monsieur Lionnel Luca Vice Président (...)

19 mai, par Rédaction SNP

FR 2 JT 13 h 17/05/19 (sujet n°10)

http://screencast-o-matic.com/watch/cqhqo0ThRR
Deux thèmes abordés :
1/ Utilisation de drones : vieille revendication de l’applicateur attitré qui l’a donc utilisé depuis deux ans dans le cadre d’une expérimentation. (...)

Edito

Edito d’avril 2019

8 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le charançon rouge va bientôt prendre son envol et le papillon dans quelques jours aussi : quel cadre légal pour en contrôler l’expansion ? Nous sommes dans l’attente du nouvel arrêté de lutte qui nous l’espérons ardemment visera aussi le papillon. Les associations propriétaires, les collectivités locales, les FREDON ont été invitées à donner leur avis sur un projet. Le projet définitif devant (...)