Accueil > Documentation > L’endothérapie & Syngenta > la pratique de l’Endothérapie > La méga acquisition de CHEMCHINA 37,5 Mds €

La méga acquisition de CHEMCHINA 37,5 Mds €

mercredi 5 avril 2017 - Rédaction SNP

Après des très longs mois d’attente les autorités de tutelle américaines et européennes ont semble-t-il donné leur accord à cette méga opération financière.

Il y a des conditions pour éviter de mettre immédiatement le marché sous une domination monopolistique complète sur des gammes de produits. Suffiront-elles rien ? rien n’est moins sûr. Notre molécule celle du REVIVE a 8 grands fabricants mondiaux dont 7 chinois, et bien maintenant c’est plus simple ils sont tous chinois !!!! 

 Renseignements pris il s’agirait aux États-Unis d’un insecticide Abamectine ( notre EMAB est dans la même famille) d’un herbicide paraquat ( attention danger très peu pour nous) et la fongicide Chlorothalonil. pas bien méchant tout ça. Quant à l’UE elle vise tout simplement une boîte Israélienne Premier producteur mondial de pesticides génériques plus facile pour vendre dans toute la péninsule !! pas plus méchant.....

 Redescendons sur terre, et demandons à la firme de continuer à fiabiliser sa stratégie et à clarifier son marketing dont on voit en dehors de l’équité, les limites au moment où la région lance un grand appel à projets et manifestations d’intérêt sur des solutions alternatives.

BRUXELLES, (Reuters) - La Commission européenne a annoncé mercredi donner son feu vert sous conditions au rachat du suisse Syngenta par le chinois ChemChina, une opération de 37,5 milliards d’euros.

L’exécutif européen subordonne ce rachat à la cession par le groupe chinois de certains de ses actifs en Europe dans les "pesticides et régulateurs de croissance végétale".

"Il importe pour les agriculteurs, et en fin de compte, pour les consommateurs européens, que la concurrence soit effective sur les marchés des pesticides, même après le rachat de Syngenta par ChemChina", indique la Commissaire européenne chargée de la concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.

L’exécutif européen avait jusqu’au 12 avril pour se prononcer sur ChemChina-Syngenta.

Aux Etats-Unis, la Federal Trade Commission (FTC) a donné mardi soir un feu vert conditionnel à cette fusion.

Derniers articles

16 septembre, par Rédaction SNP

La chienlit......!!!

Cette dépêche de l’AFP, reprise en boucle par nombreux supports locaux ou nationaux décrit succinctement la grande confusion qui règne dans l’organisation de cette lutte contre le charançon rouge.
Tous les maires concernés (...)

13 septembre, par Rédaction SNP

Le charançon du bout du monde…

DescriptionPenrhyn est le nom de l’atoll le plus septentrional de l’archipel des îles Cook. Appelé également Tongareva ou Mangarongaro, il est situé à environ 1 200 kilomètres au nord-est de Rarotonga. Il s’agit d’un atoll dont le (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

Cannes : début de lutte intégrée contre CRP

Nous saluons ce début de communication très prometteur en espérant que les autres collectivités viendront rapidement y trouver l’inspiration. Il apparaît d’ores et déjà évident que la ville de Cannes sera une des premières à (...)

Edito

Edito de juillet 2019

25 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Si les palmiers sains résistent plus que tous les autres végétaux à la canicule. Proverbe arabe : il "pousse le pied dans l’eau et la tête au soleil" ceux qui sont infectés par les pontes de charançons rouges et de Paysandisia sont pourtant en danger létal.
Les toulonnais apprécieront, le ministère par son nouvel arrêté de lutte contre le CRP 25 juin 2019, a réalisé un remarquable coup de pied (...)