Accueil > Documentation > L’endothérapie & Syngenta > la pratique de l’Endothérapie > La méga acquisition de CHEMCHINA 37,5 Mds €

La méga acquisition de CHEMCHINA 37,5 Mds €

mercredi 5 avril 2017 - Rédaction SNP

Après des très longs mois d’attente les autorités de tutelle américaines et européennes ont semble-t-il donné leur accord à cette méga opération financière.

Il y a des conditions pour éviter de mettre immédiatement le marché sous une domination monopolistique complète sur des gammes de produits. Suffiront-elles rien ? rien n’est moins sûr. Notre molécule celle du REVIVE a 8 grands fabricants mondiaux dont 7 chinois, et bien maintenant c’est plus simple ils sont tous chinois !!!! 

 Renseignements pris il s’agirait aux États-Unis d’un insecticide Abamectine ( notre EMAB est dans la même famille) d’un herbicide paraquat ( attention danger très peu pour nous) et la fongicide Chlorothalonil. pas bien méchant tout ça. Quant à l’UE elle vise tout simplement une boîte Israélienne Premier producteur mondial de pesticides génériques plus facile pour vendre dans toute la péninsule !! pas plus méchant.....

 Redescendons sur terre, et demandons à la firme de continuer à fiabiliser sa stratégie et à clarifier son marketing dont on voit en dehors de l’équité, les limites au moment où la région lance un grand appel à projets et manifestations d’intérêt sur des solutions alternatives.

BRUXELLES, (Reuters) - La Commission européenne a annoncé mercredi donner son feu vert sous conditions au rachat du suisse Syngenta par le chinois ChemChina, une opération de 37,5 milliards d’euros.

L’exécutif européen subordonne ce rachat à la cession par le groupe chinois de certains de ses actifs en Europe dans les "pesticides et régulateurs de croissance végétale".

"Il importe pour les agriculteurs, et en fin de compte, pour les consommateurs européens, que la concurrence soit effective sur les marchés des pesticides, même après le rachat de Syngenta par ChemChina", indique la Commissaire européenne chargée de la concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.

L’exécutif européen avait jusqu’au 12 avril pour se prononcer sur ChemChina-Syngenta.

Aux Etats-Unis, la Federal Trade Commission (FTC) a donné mardi soir un feu vert conditionnel à cette fusion.

Derniers articles

16 juillet, par Rédaction SNP

Adopter la Vigilance Attitude pour CRP & PA

En septembre 2017 nous vous avons signalé l’apparition de cette application lanceur d’alertes. Le démarrage n’a pas été à la hauteur de nos espérances. il faut dire que les mairies que nous avons approché pour leur dire tout (...)

15 juillet, par Rédaction SNP

REVIVE saison 2

On attendait une extension d’usage au Paysandisia, la suppression d’un adjuvant....rien de tout cela. En baptisant REVIVE II ARETOR nom commercial ( et non Terminator !) la firme a sans doute voulu s’éloigner de la notion (...)

14 juillet, par Rédaction SNP

INRA et BIOCONTROLE

Intéressante communication grand public faisant le point des recherches de l’institution sur le Biocontrole. Sont abordés les domaines :
DES ODEURS POUR LUTTER CONTRE LES RAVAGEURS
LES MACRO-ORGANISMES : DES ALLIÉS DE (...)

Edito

Edito de juin 2018

13 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Vous connaissez l’aphorisme "le pire n’est jamais sûr" on va s’y accrocher. Pourtant le 1er septembre c’est demain date-butoir de l’utilisation du Confidor. Nous n’avons aucune nouvelle de notre demande article 53 de prorogation 120 jours de l’usage de ce produit.
On a le sentiment que les lobbys écologistes sont tellement puissants dans notre pays que rien ne peut résister à leurs péremptoires (...)