Accueil > Poésie & Littérature & Culture & Art de Vivre > La malbouffe

La malbouffe

jeudi 15 décembre 2016 - Rédaction SNP

Nous sommes lassés de toutes ces études pseudo scientifiques qui nous font croire que nos ravageurs de palmiers sont une providence pour l’humanité. C’est oublier qu’ils constituent une menace dramatique pour l’activité vivrière d’une grande partie de l’humanité. Risque géopolitique majeur si les pays développés n’arrivent pas à contenir le phénomène.... toute ces populations affamées mettront évidemment le cap au nord.
De façon plus pernicieuse cette approche positiviste de ce qui est avant tout un fléau est d’abord une bêtise ( aurions-nous l’idée de manger les rats de nos villes ! ), c’est aussi de la mauvaise écologie de nature à démotiver nos jeunes chercheurs.
Il faut donc condamner ses études, l’humanité doit protéger ses cultures.


mresbec.wordpress.com13/12/16

‘EAT THE ALIENS’ – A DRAMATIC APPROACH TO MITIGATING THE EFFECT OF INVASIVE ALIEN SPECIES Regardless, there is a large body of evidence showing how insects are a good alternative source of fat and protein(5). The FAO report highlight how the larvae of red palm weevil are consumed across Asia, Africa, and Latin America.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)