Accueil > Documentation > L’endothérapie & Syngenta > La Londe joue la transparence...

La Londe joue la transparence...

jeudi 14 décembre 2017 - Rédaction SNP

 On passe sur l’exposé introductif sur le site de la ville qui est franchement approximatif ce qui est important c’est la convention. On avait bien quelques conventions sous le manteau mais ici on a le document complet signé qui révèle de nombreux enseignements.

 On évoque en préliminaire la lutte collective sans en donner cependant la moindre définition. L’engagement de la commune d’utiliser cette stratégie pour tous les palmiers publics est sur trois ans mais la mairie peut sortir tous les ans de cet accord.

 Aucune donnée chiffrée, aucun plan de communication, aucune indication sur le potentiel de la commune. Mais un tarif de 72 € TTC pour tous les palmiers publics et privés à comparer un barème normal de 256 €. Bravo François de Canson. Cette politique commerciale de la firme reste un épais mystère puisque la firme ne pose quasiment aucune condition sauf pour les quelques palmiers publics une exclusivité révocable chaque année. Beaucoup de temps a été perdu laissant aux opposants à cette stratégie pour des raisons écologiques renforcer leur position. SNP demandait d’étendre le tarif 72€ à toute la région depuis la mi 2016. Nous savions parfaitement que le facteur déclencheur de l’investissement des particuliers était le prix qu’il fallait cependant accompagner d’un traçabilité parfaite.

Le piégeage est un nouveau concept introduit par Syngenta. Là SNP est forcément d’accord.

 

Derniers articles

18 novembre, par Rédaction SNP

Promenades en Vendée... initiation par FdP

pour se lancer....Adhérez à FdP .... et évidemment si vous ne l’êtes déjà, à SNP.
- http://www.fousdepalmiers.com/pages/fous-de-palmiers/banque-de-graines.html
- https://www.rarepalmseeds.com/

14 novembre, par Rédaction SNP

Le Lien Horticole toujours présent...

http://www.lienhorticole.fr/actualites/palmiers-la-cote-dazur-poursuit-son-travail-pour-les-sauver-1,10,3333370349.html
Ils seront suivis par PHYTOMA, RUSTICA et, nous l’espérons, bien (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)