Accueil > Réglementation > Les Copil, CROPSAV, AMI, AAP, DRAAF... > La grenouille et le bœuf...

La grenouille et le bœuf...

dimanche 26 juin 2016 - Rédaction SNP

Si les responsables de la CAVEM nous avaient demandé notre avis de communicant sur leur campagne, nous leur aurions suggéré de relire un peu du grand fabuliste. En effet, il est audacieux de prétendre que leur action fait suite à :

* Cinq années de travail alors que la communauté d’agglomération existe seulement depuis 2013
* Des réunions au sommet au niveau national alors que nous n’avons pas le souvenir de les avoir jamais croisé.
* Des tests du terrain : lesquels ??? ou sont-ils ?

Que leur structure a été choisie par l’État pour conduire une expérimentation alors même que si c’était le cas, l’initiative aurait donné lieu à un arrêté ministériel comme toutes les précédentes ( Arrêté de 2 mars 2012 expérimentation Bayer, Arrêté de décembre 2013 expérimentation Beauvéria Bassiana).

Qu’en cas de succès, attesté par qui ?? , des dispositions nationales seront prises l’an prochain alors même que cette stratégie fait partie déjà du cadre réglementaire. En vérité, ce projet a seulement fait l’objet d’une présentation au COPIL régional CRP du 10 mars au cours duquel sur question du représentant de cette communauté d’agglomération le DRAAF a fait savoir qu’il n’était pas opposé à donner quelques conseils à la collectivité sous condition que les responsabilités soient clairement établies... à notre connaissance il n’y a pas eu de suite. 

En conclusion il s’agit là d’un nouvel avatar de la lutte contre nos ravageurs. La firme cherchant à faire pression sur d’autres collectivités locales n’a pas hésité à "bousiller" son tarif à 72 € TTC soit environ cinq fois moins que la tarification d’origine ( en ce compris Cavem dixit le rabattage des inflorescences à minimum 150 € !!!).

Dans ces conditions il faut bien comprendre, que si SNP est par nature favorable aux tarifs les plus bas ( ne serait-ce que pour couvrir un taux de défaillance reconnu par la firme mais non encore explicité), nous avons du mal à trouver de la cohérence dans cette démarche qui fait qu’à l’extérieur de la Cavem les adhérents SNP ont des tarifs trois fois plus élevés....!!!!!

http://www.nicematin.com/environnement/pour-la-premiere-fois-en-france-une-agglomeration-sengage-dans-la-lutte-finale-contre-les-charancons-59944

 

Derniers articles

18 octobre, par Rédaction SNP

Attention à la dérive réglementaire.....

deux illustrations récentes......
* liste des produits biocides
Le Premier ministre précise la liste des produits biocides qui ne peuvent pas être vendus en libre service à des utilisateurs non porfessionnels
Le (...)

12 octobre, par Rédaction SNP

Cannes, la suite .....

Les associations qui soutiennent la stratégie 3 du décret du 21 juillet 2010 semblent avoir moins la côte, en tout cas du côté de la Croisette !
La ville de Cannes a peu goûté certaines critiques et dénonce les (...)

12 octobre, par Rédaction SNP

Trop drôle .....la traduction automatique

Trouvé sur le site en l’état ...... en dehors de la forme il y a quelques bonnes vérités !
JARDINAGE Science
Moyens de combattre »Charançon de la paume »
9 octobre 2019 caroline rigondet
Contrôle chimique (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)