Accueil > Représentation > Colloques > Autres Colloques et initiatives > la France à la ramasse...

la France à la ramasse...

samedi 6 mai 2017 - Rédaction SNP

https://tn.usembassy.gov/embassy-sponsors-conference-combat-red-palm-weevil/#.WQySgXrv5uk.twitter

Et voilà que dans un pays francophone un colloque totalement financé par l’ambassade des États-Unis se tient dans la charmante station de Gammarth que de nombreux français ont connu et apprécié dans leur enfance. Comment notre influence a-t-elle pu reculer à ce point ou n’avons-nous rien à dire sur le charançon ?

 Un seul truc amusant le seul mot français prononcé dans cette vidéo, écoutez le fichier mp4 . Vous découvrirez ce que les Américains leur ont appris et qu’il nous faut pratiquer désormais sur une grande échelle guidé par des procédures qui sont en cours de rédaction.

 Cela est bien triste mais pas irréparable, SNP prend ici l’engagement avant fin 2018 de faire un grand colloque en Tunisie avec les chercheurs français les plus éminents et les firmes du Biocontrole.

 

 

Derniers articles

17 janvier, par Rédaction SNP

Le dompteur de papilllon....

Observez les yeux composés . Chez les Ptérygotes (insectes pourvus d’ailes), insectes qualifiés de « modernes » le nombre d’ommatidies est souvent comme pour le Paysandisia élevé, laissant pressentir des capacités visuelles plus (...)

9 janvier, par Rédaction SNP

Intéressant éclairage......

Intéressant éclairage et analyse de ce ravageur qui vit en équilibre dans son milieu d’origine sans que l’on sache comment et pourquoi. Ce qui certain c’est que chez nous il est au début de son travail dévastateur, alors même (...)

Edito

Edito de novembre 2019

13 décembre 2019, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois l’essentiel de notre énergie a été consacré à la préparation de la 4eme édition des Rencontres de Monaco : Ravageurs de palmiers - 26 novembre 2019.
Pour cette réalisation la collaboration entre notre association et Robert Castellana Liste Phoenix- réseau franco-italien des jardins botaniques a été exemplaire. Mais rien n’aurait été possible sans la mise à disposition d’une salle et une (...)