Accueil > Revue De Presse > La Coordination Rurale maintient la pression...

La Coordination Rurale maintient la pression...

jeudi 9 janvier 2014 - Rédaction SNP

Newsletter de la Coordination Rurale PACA

Le paysage azuréen pourrait changer dans les prochaines années. Ses élégants palmiers sont attaqués par un charançon et un papillon qui les dévorent de l’intérieur. Les pouvoirs publics font le mort et à “Hyères-les-Palmiers”, on songe à rebaptiser la ville “hier-les-palmiers”.
« Les palmiers vont disparaître, on va vers une catastrophe écologique et pour toute réponse on palabre » : Max Bauer ne décolère pas. Ce syndicaliste de la Coordination Rurale et président de l’UniphLe paysage azuréen pourrait changer dans les prochaines années. Ses élégants palmiers sont attaqués par un charançon et un papillon qui les dévorent de l’intérieur. Les pouvoirs publics font le mort et à “Hyères-les-Palmiers”, on songe à rebaptiser la ville “hier-les-palmiers”.

Derniers articles

19 novembre, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le push and pull ?

Intéressante communication de cette organisation internationale et de son programme ICIPE de maîtrise biologique d’un ravageur apparemment extrêmement redoutable à l’échelle du continent africain. Pourquoi de telles technologies (...)

18 novembre, par Rédaction SNP

Tous à Monaco.... le 15 décembre

Désormais régulières ces rencontres à l’initiative de la direction de l’aménagement urbain de la principauté * élaborées en collaboration avec Robert Catellana Listephoenix, l’association des Fous de Palmiers et SNP permettent de (...)

Edito

Edito , octobre 2017

2 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Depuis un mois nous avons réussi à mettre au point une position cohérente harmonisée avec les "Fous de Palmiers" vis-à-vis de l’administration centrale française, en particulier concernant une vision commune de l’éventuelle réforme de la réglementation en réponse au "lâchage" de la Commission Européenne. Nos deux associations ont convenu de conduire une campagne de communication sur ce sujet. Ensemble, nous (...)