Accueil > Documentation > Les Phéromones > La confusion sexuelle...

La confusion sexuelle...

lundi 8 juin 2015 - Rédaction SNP

Définition très peu scientifique de la confusion sexuelle :

Non, ce n’est pas le dernier avatar de la théorie du genre, mais un mauvais tour joué aux mâles. En effet, tel le latin lover au petit matin bredouille au sortir d’une boîte de nuit pourtant bourrée d’accortes créatures, le CRP mâle reçoit tellement de sollicitations phéromonales femelles qu’au bout du compte il n’en couvre aucune !!

les phéromones sont des signaux sexuels émis par les sujets femelles il faut qu’ils soient présents massivement pour justement créer de la confusion sexuelle. Ces signaux sont extrêmement spécialisés et n’attirent donc pas d’autres insectes pollinisateurs. 

Le coût serait moindre que celui des insecticides phytosanitaires. L’auteur insiste sur perspectives considérables de ce moyen de lutte biologique. Il pense que les grandes firmes chercheraient plutôt à ralentir le mouvement.

Pour revenir aux charançons "français", on dira que si les phéromones sont utilisées de manière très ponctuelle ( la notion de monitoring) il n’y a en pratique aucune réglementation. Par contre toute utilisation sous forme de piège massif ou de confusion sexuelle nécessite une AMM. Il serait intéressant d’en connaître le contenu car c’est probablement là qu’il faudrait obtenir un desserrement des contraintes.

voir aussi http://www.youris.com/Bioeconomy/Agriculture/A-Pest-Management-Toolbox-To-Reduce-Pesticide-Use.kl#ixzz2xbCVlyvg INRA Avignon françoise Lescourret fait partie de ce programme. Nous allons lui demander un rendezvous pour mieux connaître la boîte à outils.

Portfolio

Derniers articles

6 novembre, par Rédaction SNP

Quatrième rencontre de Monaco.........

La Direction de l’Aménagement Urbain du Gouvernement Princier à le plaisir d’accueillir la 4° rencontre du réseau franco-italien d’échanges d’expériences entre jardins botaniques, associations et espaces verts.
la programmation (...)

1er novembre, par Rédaction SNP

DC La Brève n°55 – octobre 2019

Dans la liste des organismes de quarantaine prioritaires de la CE, pas de CRP ni de Paysandisia seulement Xylella fastidiosa (Wells et al.).
Biocontrôle
Liste des produits phytopharmaceutiques de biocontrôle (15 (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)