Accueil > Partenaires*Pro > Les Firmes > L’insatiable.....INVIVO

L’insatiable.....INVIVO

jeudi 24 mars 2016 - Rédaction SNP

Croissance externe à grandes enjambées, INVIVO déjà le plus gros groupe coopératif agricole de France,vient de faire l’acquisition de la branche bio "BIOLINE" de SYNGENTA. Nous n’avons pas la compétence d’une analyse très documentée, sauf à constater que les métiers ont du mal à cohabiter.

 INVIVO complète son dispositif dans les différents outils de la lutte bio : macro organismes, micro-organismes, trichogrammes déjà traités par sa grosse filiale BIOTOP. Nous les avions rencontrés il y a quelques années pour constater que, malheureusement, nous n’étions qu’un marché de niche sans intérêt pour eux. Notre recherche-développement doit s’orienter sur des sociétés beaucoup plus petites.

Derniers articles

23 novembre, par Rédaction SNP

La colère des pétitionnaires...... niçois

Ils sont furieux les niçois pieds-noirs et les autres, amoureux du palmier des deux côtés de la Méditerranée, ils ne comprennent plus que sous couvert d’une politique écologiste basique leurs palmiers patrimoine centenaires (...)

19 novembre, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le push and pull ?

Intéressante communication de cette organisation internationale et de son programme ICIPE de maîtrise biologique d’un ravageur apparemment extrêmement redoutable à l’échelle du continent africain. Pourquoi de telles technologies (...)

18 novembre, par Rédaction SNP

Tous à Monaco.... le 15 décembre

Désormais régulières ces rencontres à l’initiative de la direction de l’aménagement urbain de la principauté * élaborées en collaboration avec Robert Catellana Listephoenix, l’association des Fous de Palmiers et SNP permettent de (...)

Edito

Edito , octobre 2017

2 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Depuis un mois nous avons réussi à mettre au point une position cohérente harmonisée avec les "Fous de Palmiers" vis-à-vis de l’administration centrale française, en particulier concernant une vision commune de l’éventuelle réforme de la réglementation en réponse au "lâchage" de la Commission Européenne. Nos deux associations ont convenu de conduire une campagne de communication sur ce sujet. Ensemble, nous (...)