Accueil > Partenaires*Pro > Les Firmes > L’insatiable.....INVIVO

L’insatiable.....INVIVO

jeudi 24 mars 2016 - Rédaction SNP

Croissance externe à grandes enjambées, INVIVO déjà le plus gros groupe coopératif agricole de France,vient de faire l’acquisition de la branche bio "BIOLINE" de SYNGENTA. Nous n’avons pas la compétence d’une analyse très documentée, sauf à constater que les métiers ont du mal à cohabiter.

 INVIVO complète son dispositif dans les différents outils de la lutte bio : macro organismes, micro-organismes, trichogrammes déjà traités par sa grosse filiale BIOTOP. Nous les avions rencontrés il y a quelques années pour constater que, malheureusement, nous n’étions qu’un marché de niche sans intérêt pour eux. Notre recherche-développement doit s’orienter sur des sociétés beaucoup plus petites.

Derniers articles

18 avril, par Rédaction SNP

Question de la sénatrice Dominique Estrosi Sassone

Lutte contre les espèces invasives d’insectes et bactéries sur la végétation méditerranéenne
Question soumise le 21 février 2019
Mme Dominique Estrosi Sassone attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture et de (...)

17 avril, par Rédaction SNP

Le piégeage et les e-pièges

N’oubliez pas, vous passez à une autre langue n’importe laquelle et vous revenez au français
Development of Automated Devices for the Monitoring of Insect Pests
Andrea Sciarretta*, Pasquale Calabrese
Department of (...)

17 avril, par Rédaction SNP

L’appel à projets de la région Sud (ex PACA)

la Région Sud vient de refondre totalement son site. Ell nous en a informé. Nous en avons profité pour voir quelle place elle avait réservé à la lutte contre les ravageurs de palmiers(portofolio) L’appel à projets "adopt’un (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)