Accueil > Revue De Presse > " l’impasse des solutions alternatives"

" l’impasse des solutions alternatives"

jeudi 6 juin 2013 - Rédaction SNP

l’impasse des solutions alternatives (page 7&8)

La question orale du député Jean-Sébastien Vialatte a attiré l’attention de la presse professionnelle et particulièrement celle du journaliste Gilles Rivière Wekstein rédacteur de la lettre Agriculture & Environnement qui avait déjà consacré un article sur le charançon rouge du palmier en avril 2012.

 Il fait ici une analyse de la réponse du ministre complétée par les interviews des acteurs de terrain ( dont notre association).

Pour nous les constats de GRW sont clairs mais comme le disait Monsieur de Talleyrand-Périgord " Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant" .

Derniers articles

19 octobre, par Rédaction SNP

Ce que d’autres régions sont capables de faire

Nous avons voulu vous parler de cet exemple de coup de pouce de la région Occitanie à ses producteurs de noisette pour des recherches conduites pour l’INRA par Rachid Hamidi concernant la protection des noisettes contre (...)

17 octobre, par Rédaction SNP

BARI c’est parti...

Le programme ( traduit) CRP / RPW Session 1.1 : Etat des lieux de l’invasion du RPW (situation mondiale) Session 1.2 : Impact environnemental et socio-économique des invasions du RPW Session 1.3 : Activités actueles et (...)

17 octobre, par Rédaction SNP

Un inventaire pas forcément rassurant...

L’éditeur égyptien HINDAWI nous livre un article bref qui attire l’attention sur le constat que les solutions naturelles sont pas toutes sans danger. Faut-il pour autant s’en désintéresser ? au contraire puisque la France (...)

Edito

Edito de septembre 2018

14 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avions prévu de terminer ce mois de septembre par une réunion de professionnels et de collectivités pour faire un point complet réglementaire et technique sur les ravageurs de palmiers. Les gendarmes du golf hôtel à Hyères avaient accepté de nous recevoir car ils sont très investis dans la défense de leur patrimoine palmiers et ils accueillent depuis des années les formations Art. 15 de la chambre (...)