Accueil > Revue De Presse > L’homme aux lunettes roses.....

L’homme aux lunettes roses.....

mercredi 28 juin 2017 - Rédaction SNP

https://web.mention.com/fr#alert/472646

De bonnes choses dans cette rubrique du chroniqueur jardin de RMC Patrick Mioulane. Par contre, ne présenter que la stratégie bio, est une grave erreur compte tenu de tout ce nous constatons depuis trois ans sur le charançon.

 En effet, sous le double effet du taux d’infestation et du réchauffement climatique cette stratégie est un échec comme on peut le constater en descendant la promenade des anglais ou la Croisette de Cannes malgré les efforts désespérés de ces deux villes pour soigner les apparences.

Les stratégie bio n’ont jamais été efficaces à 100 % et c’est probablement sui generis. Dans la meilleure des hypothèses les 10 ,15, 20 % d’insectes qui en réchappent ont une telle fécondité que le patrimoine destructeur est reconstitué en quelques mois. Par ailleurs, avec les canicules conséquences du réchauffement climatique, même en bassinant abondamment les stipes, en traitant à la nuit tombée, la durée de vie des nématones sera de quelques heures le lendemain, laissant vos palmiers sans protection pendant 20 jours.

 Dans l’état actuel de la science et des alternatives de marché, des solutions phytosanitaires pour nos ravageurs sont indispensables en attendant de trouver des substituts biologiques, sur lesquels à notre niveau nous travaillons aussi.

 Dans le corps de l’article, l’auteur avance que le paysandisia serait comme le charançon rouge en lutte obligatoire, ce n’est pas exact.

Qu’elle est à ce jour sa classification ?

 Réglementation européenne

LISTE A2 OEPP : organismes nuisibles pour lesquels il est recommandé de mettre en place une réglementation en tant que parasites de quarantaine
Ajout du Paysandisia archon en 2006 Précédemment présent dans la liste d’alerte (depuis 2002). la France n’a pas sorti d’arrêté Paysandisia
 Réglementation française

Arrêté du 15 décembre 2014 relatif à la liste des dangers sanitaires de première et deuxième catégorie pour les espèces végétales.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029958875&categorieLien=id      ; ; Les dangers phytosanitaires en zones non agricoles :

Danger Sanitaire 1 : chancre coloré du platane, le fusarium du pin, les capricornes asiatiques, la bactérie Xylella fastidiosa, le charançon rouge du palmier, le nématode du pin, ... Lutte obligatoire arrêtée du 21 juillet 2010

Danger Sanitaire 2 : le cynips du châtaignier, le papillon palmivore argentin le feu bactérien, ... déclaration obligatoire

 les lois labbé et de transition énergétique n’ont pas affecté la pharmacopée de lutte contre le charançon rouge car c’est un insecte en lutte obligatoire. Par contre pour le paysandisia les collectivités n’ont plus depuis le début de l’année la possibilité d’utiliser des produits phytosanitaires. Il leur reste cette panoplie.

-Produits biocontrôle article L 253-5 03/11/2016 https://www.sauvonsnospalmiers.fr/nouvelle-liste-de-produits-de-biocontrole.html  ; on trouve dans cette liste un produit du commerce parallèle sur la base de la matière active Spinosad qui est efficace


-Macro-organismes et micro-organismes . Nématodes : on viendra d’en parler

-Produits composés de substances de base Règlement 1107/2009 CE

- Produits Utilisables en Agriculture Biologique (UAB) http://www.itab.asso.fr/ Dans cette liste figure un produit français le Conserve Nufarm également basé sur du Spinosad

- Produits « à faible risque » Règlement 1107/2009 CE
 

 

Derniers articles

23 février, par Rédaction SNP

Cette fascinante beauté maléfique....

Apprenons à le connaitre, il est superbe mais tellement destructeur on ne lui en veut pas, mais il faut le circonvenir impérativement....
Il s’attaque ici un seul palmier véritablement endémique en Europe.Le Palmier nain, (...)

23 février, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le bio contrôle.....

Le ministère vient de publier cette note qui nous a semblé à la fois simple et claire. Il faut partir de définitions simples pour bien comprendre les enjeux.
D’emblée la notion de contrôle, d’équilibre plutôt que d’éradication (...)

21 février, par Rédaction SNP

Une proposition de loi à suivre....

En ce qui concerne nos ravageurs de palmiers, le problème lancinant est celui de l’impérieuse nécessité de faire disparaître les foyers qui ne sont plus susceptibles de traitements curatifs. On s’est souvent interrogé sur les (...)

Edito

Edito de janvier 2019

15 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Toujours dans un souci de transparence je vous livre ici synthèse de mon intervention le 11 février à la DGAL de Vaugirard à une très importante réunion de concertation sur les suites du rapport ANSES sur le CRP, accompagné de la vice-présidente de l’association.
Remarque préliminaire importante :
Nous constatons partout en zone méditerranéenne une spectaculaire recrudescence du Paysandisia (...)