Accueil > Revue De Presse > L’homme aux lunettes roses.....

L’homme aux lunettes roses.....

mercredi 28 juin 2017 - Rédaction SNP

https://web.mention.com/fr#alert/472646

De bonnes choses dans cette rubrique du chroniqueur jardin de RMC Patrick Mioulane. Par contre, ne présenter que la stratégie bio, est une grave erreur compte tenu de tout ce nous constatons depuis trois ans sur le charançon.

 En effet, sous le double effet du taux d’infestation et du réchauffement climatique cette stratégie est un échec comme on peut le constater en descendant la promenade des anglais ou la Croisette de Cannes malgré les efforts désespérés de ces deux villes pour soigner les apparences.

Les stratégie bio n’ont jamais été efficaces à 100 % et c’est probablement sui generis. Dans la meilleure des hypothèses les 10 ,15, 20 % d’insectes qui en réchappent ont une telle fécondité que le patrimoine destructeur est reconstitué en quelques mois. Par ailleurs, avec les canicules conséquences du réchauffement climatique, même en bassinant abondamment les stipes, en traitant à la nuit tombée, la durée de vie des nématones sera de quelques heures le lendemain, laissant vos palmiers sans protection pendant 20 jours.

 Dans l’état actuel de la science et des alternatives de marché, des solutions phytosanitaires pour nos ravageurs sont indispensables en attendant de trouver des substituts biologiques, sur lesquels à notre niveau nous travaillons aussi.

 Dans le corps de l’article, l’auteur avance que le paysandisia serait comme le charançon rouge en lutte obligatoire, ce n’est pas exact.

Qu’elle est à ce jour sa classification ?

 Réglementation européenne

LISTE A2 OEPP : organismes nuisibles pour lesquels il est recommandé de mettre en place une réglementation en tant que parasites de quarantaine
Ajout du Paysandisia archon en 2006 Précédemment présent dans la liste d’alerte (depuis 2002). la France n’a pas sorti d’arrêté Paysandisia
 Réglementation française

Arrêté du 15 décembre 2014 relatif à la liste des dangers sanitaires de première et deuxième catégorie pour les espèces végétales.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029958875&categorieLien=id      ; ; Les dangers phytosanitaires en zones non agricoles :

Danger Sanitaire 1 : chancre coloré du platane, le fusarium du pin, les capricornes asiatiques, la bactérie Xylella fastidiosa, le charançon rouge du palmier, le nématode du pin, ... Lutte obligatoire arrêtée du 21 juillet 2010

Danger Sanitaire 2 : le cynips du châtaignier, le papillon palmivore argentin le feu bactérien, ... déclaration obligatoire

 les lois labbé et de transition énergétique n’ont pas affecté la pharmacopée de lutte contre le charançon rouge car c’est un insecte en lutte obligatoire. Par contre pour le paysandisia les collectivités n’ont plus depuis le début de l’année la possibilité d’utiliser des produits phytosanitaires. Il leur reste cette panoplie.

-Produits biocontrôle article L 253-5 03/11/2016 https://www.sauvonsnospalmiers.fr/nouvelle-liste-de-produits-de-biocontrole.html  ; on trouve dans cette liste un produit du commerce parallèle sur la base de la matière active Spinosad qui est efficace


-Macro-organismes et micro-organismes . Nématodes : on viendra d’en parler

-Produits composés de substances de base Règlement 1107/2009 CE

- Produits Utilisables en Agriculture Biologique (UAB) http://www.itab.asso.fr/ Dans cette liste figure un produit français le Conserve Nufarm également basé sur du Spinosad

- Produits « à faible risque » Règlement 1107/2009 CE
 

 

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)