Accueil > Poésie & Littérature & Culture & Art de Vivre > L’Expo Michel Pacha ( Tamaris - La Seyne)

L’Expo Michel Pacha ( Tamaris - La Seyne)

lundi 14 septembre 2015 - Rédaction SNP

Non seulement Thierry Vaissiere est un fidèle adhérent de notre association, mais il est surtout le remarquable co-organisateur de cette superbe exposition photos qui, on ne s’en lassera jamais, est un hommage à l’extraordinaire personnage qu’a été Michel Pacha.

Au début du siècle dernier, l’emblématique propriétaire des phares de la Méditerranée a fait de ce lieu magique de Tamaris à la Seyne-sur- Mer, qui avait déjà un côté bosphorien, un symbole de l’architecture de la sublime porte. 

Les palmiers y trouvent toute leur place pour valoriser génialement ces étonnantes constructions . Ils ne sont pas ce qu’ils sont trop souvent malheureusement devenus ailleurs, les cache-misère d’une architecture indigente ou jusqu’à la saturation, un mauvais décor pour Robinson Crusoé en vacances....

Si vous êtes dans le coin, allez voir cette exposition, elle en vaut vraiment la peine....... Villa Tamaris jusqu’au 20 septembre.

 

Portfolio

Derniers articles

25 août, par Rédaction SNP

L’effet prometteur du microbiote intestinal du CRP

https://twitter.com/duplouy_anne/status/1164785880814325765
365 : L’effet prometteur du microbiote intestinal sur la croissance et le développement du charançon rouge des palmiers, Rhynchophorus ferrugineus (Coleoptera) en (...)

23 août, par Rédaction SNP

Un plan pour développer le bio Controle ?

Nous publions cette brève pour illustrer la difficulté de l’exercice. Nous avons vu qu’il a fallu passer par une dérogation pour obtenir l’utilisation de phéromones parfaitement maîtrisées depuis des années, pour un usage en (...)

Edito

Edito de juin 2019

28 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois a été celui de la publication du nouvel arrêté de lutte contre le CRP. Alors que cet été est celui de la dévastation de nos peuplements Chamaerops ( voir notre papier "nos Chamaerops meurent en silence...."), aucune ligne sur le Paysandisia, lancinante revendication !
Ce n’est pas malheureusement pas le plus important. Ce texte aussi court que d’interprétation délicate se contente de faire une (...)