Accueil > Partenaires*Pro > INRA > L’espoir fait vivre...

L’espoir fait vivre...

mardi 18 septembre 2018 - Rédaction SNP

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto

Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification

Région : Échelle nationale

Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a présenté un programme de recherche, doté de 30 millions d’euros, destiné à développer des alternatives aux produits phytosanitaires, à l’occasion de son déplacement à l’Institut de recherche en horticulture et semence (IRHS) à Angers.

 

Ce programme, dont l’objectif est d’accompagner les laboratoires dans la recherche de nouvelles solutions, est confié à l’Inra, qui aura la responsabilité d’identifier avec les acteurs publics et privés les secteurs sur lesquels il est nécessaire de renforcer ce travail. Cette réflexion conduira à des appels d’offres ciblés, lancés avec le concours de l’Agence nationale de la recherche.

Avis SNP : On interdit d’abord .... ensuite on cherche. Quand on sait qu’il faut entre trois et cinq ans pour valider un nouveau produit, on a intérêt à utiliser le système D. Et en plus 30 millions c’est de la poudre de perlimpinpin comme dirait le président. 

 

Derniers articles

21 février, par Rédaction SNP

Des graines de palmiers de 2000 ans

Avec l’accord de SCIENCE & AVENIR nous publions partiellement ce très intéressant article sur la découverte des chercheurs israéliens, ce qui nous donne envie d’en savoir plus (...)

20 février, par Rédaction SNP

La Collection printemps- Palmiers dor

Il y a quelques jours, nous avons évoqué le travail de ces jeunes et talentueux créateurs de mode hyérois. Nous avons apprécié la qualité de leurs produits et leur style.
http://www.sauvonsnospalmiers.fr/la-valeur-n-attend-point-l

Edito

Edito de janvier 2020

21 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Il faut l’admettre, nous sommes à la peine et avons énormément de difficultés à mobiliser les collectivités locales de PACA et d’Occitanie pour prendre leur destin palmier en main. En dehors de la prestigieuse exception de Cannes avec laquelle nous collaborons à préparer , pour le 30 avril 2020, un formidable colloque, nous constatons une sorte de démission collective. Mais on a pas dit notre (...)