Accueil > L’association > Les éditos > L’édito de mars

L’édito de mars

samedi 2 mars 2013 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

Retour ligne manuelAvec le charançon le pire est toujours sûr ............. La décision du Ministère de lancer un appel d’offres de plus de 200 000 € sur trois ans pour savoir si oui ou non l’endothérapie est un bon procédé est incompréhensible tout simplement car l’endothérapie est pratiquée à titre expérimental dans le Var depuis mars 2012 sur la base d’un arrêté ministériel fondé sur un avis de l’ANSES particulièrement bien motivé. Ainsi l’argent public rare (?) au lieu d’aider les communes à lutter contre ce fléau, sert à régler des petits comptes entre amis !

l’État est donc dans une grande confusion mais les collectivités locales sont-elles plus au clair ? 

Encore moins ...... le Copil du Var n’a plus aucune activité . Il a cédé son indépendance en laissant le Copil azuréen, appuyé par une firme, venir faire son marché dans les communes du Var encore suffisamment naïves pour croire aux solutions du tout Bio. Solutions parfaitement expérimentales et non validée par des études scientifiques et qui ne sont pratiquées par aucun autre pays dans le monde.

Il est significatif de noter que pendant les trois jours de colloque de Nice sur les ravageurs du palmier il n’y a eu qu’une brève communication (ESP) sur le Beauveria dont on a retenu qu’il y avait encore beaucoup de choses à prouver.

 Notre endothérapie, qui a tout de même le mérite d’exister dans le Var, est l’objet d’attaques de toute nature par un ministère inexplicablement dubitatif, par les firmes bio qui jouent leur jeu qui et surfent sur le politiquement correct et échophyto 2018, le tout avec la bénédiction Ministérielle .

 Tout cela peut-il durer encore longtemps ? Pas certain un député vient de nous confier son exaspération au constat de ces attitudes suicidaires et son désir de mobiliser tous les parlementaires de la côte méditerranéenne pour demander au ministre de l’Agriculture un entretien de la dernière chance.

Derniers articles

13 septembre, par Rédaction SNP

Le charançon du bout du monde…

DescriptionPenrhyn est le nom de l’atoll le plus septentrional de l’archipel des îles Cook. Appelé également Tongareva ou Mangarongaro, il est situé à environ 1 200 kilomètres au nord-est de Rarotonga. Il s’agit d’un atoll dont le (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

Cannes : début de lutte intégrée contre CRP

Nous saluons ce début de communication très prometteur en espérant que les autres collectivités viendront rapidement y trouver l’inspiration. Il apparaît d’ores et déjà évident que la ville de Cannes sera une des premières à (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

SNP à l’honneur dans TV AGRI

Un très grand merci à Jean-Paul Hébrard responsable de cette publication très connue dans le monde agricole, de nous avoir fait l’honneur d’être dans les premiers reportages de son magazine du biocontrole.
Jean-Paul HEBRARD, (...)

Edito

Edito de juillet 2019

25 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Si les palmiers sains résistent plus que tous les autres végétaux à la canicule. Proverbe arabe : il "pousse le pied dans l’eau et la tête au soleil" ceux qui sont infectés par les pontes de charançons rouges et de Paysandisia sont pourtant en danger létal.
Les toulonnais apprécieront, le ministère par son nouvel arrêté de lutte contre le CRP 25 juin 2019, a réalisé un remarquable coup de pied (...)