Accueil > L’association > Les éditos > L’édito de mars

L’édito de mars

samedi 2 mars 2013 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

Retour ligne manuelAvec le charançon le pire est toujours sûr ............. La décision du Ministère de lancer un appel d’offres de plus de 200 000 € sur trois ans pour savoir si oui ou non l’endothérapie est un bon procédé est incompréhensible tout simplement car l’endothérapie est pratiquée à titre expérimental dans le Var depuis mars 2012 sur la base d’un arrêté ministériel fondé sur un avis de l’ANSES particulièrement bien motivé. Ainsi l’argent public rare (?) au lieu d’aider les communes à lutter contre ce fléau, sert à régler des petits comptes entre amis !

l’État est donc dans une grande confusion mais les collectivités locales sont-elles plus au clair ? 

Encore moins ...... le Copil du Var n’a plus aucune activité . Il a cédé son indépendance en laissant le Copil azuréen, appuyé par une firme, venir faire son marché dans les communes du Var encore suffisamment naïves pour croire aux solutions du tout Bio. Solutions parfaitement expérimentales et non validée par des études scientifiques et qui ne sont pratiquées par aucun autre pays dans le monde.

Il est significatif de noter que pendant les trois jours de colloque de Nice sur les ravageurs du palmier il n’y a eu qu’une brève communication (ESP) sur le Beauveria dont on a retenu qu’il y avait encore beaucoup de choses à prouver.

 Notre endothérapie, qui a tout de même le mérite d’exister dans le Var, est l’objet d’attaques de toute nature par un ministère inexplicablement dubitatif, par les firmes bio qui jouent leur jeu qui et surfent sur le politiquement correct et échophyto 2018, le tout avec la bénédiction Ministérielle .

 Tout cela peut-il durer encore longtemps ? Pas certain un député vient de nous confier son exaspération au constat de ces attitudes suicidaires et son désir de mobiliser tous les parlementaires de la côte méditerranéenne pour demander au ministre de l’Agriculture un entretien de la dernière chance.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)