Accueil > L’association > Les éditos > L’édito de mars

L’édito de mars

samedi 2 mars 2013 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

Retour ligne manuelAvec le charançon le pire est toujours sûr ............. La décision du Ministère de lancer un appel d’offres de plus de 200 000 € sur trois ans pour savoir si oui ou non l’endothérapie est un bon procédé est incompréhensible tout simplement car l’endothérapie est pratiquée à titre expérimental dans le Var depuis mars 2012 sur la base d’un arrêté ministériel fondé sur un avis de l’ANSES particulièrement bien motivé. Ainsi l’argent public rare (?) au lieu d’aider les communes à lutter contre ce fléau, sert à régler des petits comptes entre amis !

l’État est donc dans une grande confusion mais les collectivités locales sont-elles plus au clair ? 

Encore moins ...... le Copil du Var n’a plus aucune activité . Il a cédé son indépendance en laissant le Copil azuréen, appuyé par une firme, venir faire son marché dans les communes du Var encore suffisamment naïves pour croire aux solutions du tout Bio. Solutions parfaitement expérimentales et non validée par des études scientifiques et qui ne sont pratiquées par aucun autre pays dans le monde.

Il est significatif de noter que pendant les trois jours de colloque de Nice sur les ravageurs du palmier il n’y a eu qu’une brève communication (ESP) sur le Beauveria dont on a retenu qu’il y avait encore beaucoup de choses à prouver.

 Notre endothérapie, qui a tout de même le mérite d’exister dans le Var, est l’objet d’attaques de toute nature par un ministère inexplicablement dubitatif, par les firmes bio qui jouent leur jeu qui et surfent sur le politiquement correct et échophyto 2018, le tout avec la bénédiction Ministérielle .

 Tout cela peut-il durer encore longtemps ? Pas certain un député vient de nous confier son exaspération au constat de ces attitudes suicidaires et son désir de mobiliser tous les parlementaires de la côte méditerranéenne pour demander au ministre de l’Agriculture un entretien de la dernière chance.

Derniers articles

7 décembre, par Rédaction SNP

Dominique Coutinot N° 56

Encore plus important que d’habitude.... le formidable travail gratuit on ne le dira jamais assez , de Dominique Coutinot.
Tentez de lire la réglementation phytosanitaire en vigueur au 14 décembre 2019
Rassurez-vous un (...)

6 décembre, par Rédaction SNP

Mouvement préfectoral chez les Fous de Palmiers

Le président Pierre Olivier Albano communique : "Modifications organisation relative aux problématiques des ravageurs de palmiers.
L’organisation régionale est désormais la suivante, en particulier pour les réunions CROSPAV (...)

5 décembre, par Rédaction SNP

SNP référencée à l’Académie du Bio-contrôle

Énorme satisfaction de voir notre travail, associé à celui de Robert Castellana ( réseau des jardins botaniques) ainsi reconnu par l’Académie du Biocontrole et PBI.

Edito

Edito d’octobre 2019

30 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Assez peu de posts ce mois-ci, en dehors de la publication de l’article dans PHYTOMA à la signature d’Éric Chapin (Cosave, Lien Horticole....) " charançon rouge du palmier : évolutions techniques et réglementaires et auquel nous avons modestement participé ce qui est tout de même, une première.
Ce mois-ci a été aussi celui de l’annonce du colloque sur les Ravageurs de Palmiers, fin novembre à Monaco (...)