Accueil > L’association > Les éditos > L’ édito de mai

L’ édito de mai

mercredi 2 mai 2012 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

  • Reprenons les 5 points de la feuille de route d’avril.
  1. Formation:Avec la chambragri et Bayer nous avançons, non sans mal (la circulaire comporte plus de contraintes pour une mise en oeuvre infiniment moins délicate !!).
  2. Simplification de la mise en oeuvre:Bayer s’abritant derrière la circulaire maintient l’injection à 2M de la couronne ce qui pose un problème de coût pour les grands sujets.
  3. Fonds européens : aucune nouvelle du copil
  4. Communication : nous informons le copil de nos actions mais nous en gardons la maîtrise. S’agissant de l’axe central de notre action, ce point donne lieu à série d’articles, il y en aura beaucoup au mois de mai.
  5. Nouvelle molécule : avec Michel FERRY nous avançons sérieusement dans la bonne direction mais impossible de vous en dire davantage pour préserver la confidentialité du sujet.

Terminons en vous faisant part du long entretien que nous avons pu avoir vendredi dernier avec le président du copil Gilles Vincent. L’aspect le plus intéressant portait sur sa conception de la gouvernance du copil. Inspiré du copil du contrat de Baie de la rade de Toulon, coordonnant des acteurs très différents, cette gouvernance est peu hiérarchique, laisse aux membres une assez grande autonomie d’action rendue possible par les moyens modernes de la communication et à la condition qu’ils agissent dans une grande transparence. le rôle du manager est de dynamiser, éventuellement d’arbitrer les collectifs d’initiatives. Reconnaissons que ce sponsoring d’une entreprise plus horizontale est séduisant.

Le hasard a voulu que 2 jours plus tard dans le Monde du 30 avril un article de M. Jean-Marc Legall nous explique comment les abeilles*sont managées.
"la plus humble des abeilles a beaucoup à nous apprendre sur la façon d’optimiser l’information et les prises de décisions de son organisation....
les réseaux sociaux numériques et les collectifs d’initiatives humains se renforceront alors mutuellement et délégitimeront la culture hiérarchique et l’individualisme au profit d’une efficace culture du partage." CQFD.
* on a bien eu raison de les protéger .

Derniers articles

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

13 mars, par Rédaction SNP

La FAO aux avant-postes

L’agence marocaine de presse MAP ECOLOGY rappelle très utilement l’importance de la lutte contre ce redoutable prédateur du palmier. Elle ne fait pas de commentaire, nous nous sommes permis d’en faire un celui de (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)