Accueil > L’association > Les éditos > L’Edito de fevrier

L’Edito de fevrier

mardi 3 mars 2015 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

Ce mois-ci nous avons augmenté la présence de l’association dans les Alpes-Maritimes, en Corse et en Languedoc-Roussillon.

Il subsiste encore des blocages, des incompréhensions, des mauvaises volontés qui sont autant de freins à l’urgente nécessité de mobiliser les collectivités et les propriétaires de palmiers au service d’un plan intégré de lutte.

Ceci s’exprime par la difficulté de mettre en place les comités de pilotage régionaux pourtant décidés fin 2013.

Seule la région PACA après quelques mois d’attente cependant, a procédé au lancement des groupes de travail. En Languedoc-Roussillon le préfet doit être absent.....Idem en Corse. L’autorité de l’État se perd même chez lui !!

Les responsables de ces régions ne veulent pas comprendre qu’outre la force de travail d’un comité faisant travailler toutes les parties prenantes, le Copil Régional est aussi un formidable vecteur de mobilisation des intervenants, collectivités, propriétaires quand on sait un minimum communiquer.

En leur sein, il faudra bien régler les différentes approches, les conflits entre les tenants de telle ou telle stratégie voire même entre eux . Mais le débat devrait progressivement sortir de la place publique et de l’invective avec un but unique quantifiable, contenir d’abord, éradiquer ensuite les ravageurs de nos palmiers. Il est évident que si nous ne sortons pas d’un tel climat, la bataille sera perdue.

Hervé Pietra

 

 

 

Derniers articles

21 juin, par Rédaction SNP

Le Beauveria Bassiana..... une trés vieille affaire

Vous avez bien lu ........ une préconisation d’une société savante en 1906 !!! ça fait un peu sourire quand au le 19-20 de FR3 vous présente un nouveau traitement révolutionnaire. Cette fameuse muscardine corrompt les larves ou (...)

20 juin, par Rédaction SNP

Le communiqué de presse M2 ILS

M2 I LS publie un communiqué de presse de victoire ils ont 100 fois raison..... le ministère a parfaitement compris qu’il fallait trouver quelques accommodements provisoires avec la réglementation pour autoriser les (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)