Accueil > L’association > Les éditos > L’Edito d’octobre

L’Edito d’octobre

dimanche 6 octobre 2013 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

Lieutenant de Buzatti encore ....... nous attendons toujours les décisions du Ministère concernant le lancement réel de l’endothérapie ainsi que la réforme de l’organisation de la lutte. Répondant à notre appel, le député européen Gaston Franco , les députés du Var Josette Pons et Jean-Pierre Giran ont co-signé un courrier attirant l’attention de la direction générale de l’alimentation(DGAL) sur le caractère critique de la situation. Ces engagements sont importants et tous les propriétaires de palmiers doivent s’en souvenir. Car, en dehors d’une ou deux exceptions supplémentaires le bilan du soutien des Politiques * à notre cause, majorité présidentielle et opposition ( dans la limite de son influence) confondues est franchement calamiteux et nous sommes scandalisés autant qu’affligés de cet oubli du beau, du vrai, du passé....

Hervé PIETRA

* Envoi de la plaquette pétition à 60 députés et sénateurs !

 

Derniers articles

20 mars, par Rédaction SNP

Congrès AMPP Veillée d’armes

Communiqué de Presse
Madame, Monsieur,
Une délégation franco-italienne se rendra au Congrès de l’Association Marocaine de Protection des Plantes (Rabat 26-27 mars 2019), afin de présenter un état des lieux sur la lutte en (...)

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)