Accueil > Réglementation > Débats parlementaires & Conseil des ministres & PE > L’avenir pas si sombre, du Confidor

L’avenir pas si sombre, du Confidor

vendredi 17 mars 2017 - Rédaction SNP

 En réponse à une question du député Albou LR qui souhaite sans nuance une interdiction totale et immédiate des néonicotinoïdes ( rien de pire qu’un homme de droite qui se met à l’écologie bobo, on en sait quelque chose en PACA !! ), le ministère donne de précieuses informations.

 Rappel qu’il y a deux strates réglementaires.

* Européenne avec une autorisation jusqu’au 31 juillet 2019 très récemment prorogé ( après la réponse ministérielle) au 31 juillet 2022.

* Nationale avec une autorisation jusqu’au 31 août 2018 et des dérogations possibles jusqu’au 1er juillet 2020.

 Notre produit étant l’insecticide incontournable en préventif et curatif dans la lutte obligatoire contre le charançon rouge, on peut raisonnablement penser qu’il fera parti de cette dérogation. Mieux , un alignement sur le nouveau délai européen permet d’espérer une date-butoir juillet 2022.

 Nous allons nous en assurer lors de prochains entretiens importants avec l’administration centrale où nous susciterons une question parlementaire.

Derniers articles

23 octobre 2020, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
– l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
– l’approbation du rapport moral
– la décision du mise (...)

8 octobre 2020, par Rédaction SNP

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes...Cocorico 2

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes lève 300 millions d’euros
La startup française Ynsect annonce une levée de fond de plus de 300 millions d’euros, un montant qui sera utilisé pour son développement à l’international. (...)

Edito

Edito de janvier 2023

8 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
En septembre 2020 nous écrivions "Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. II s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines. Le site cessera ses publications dans le courant du quatrième trimestre. Nous continuons de (...)