Accueil > Réglementation > Evolution Réglementaire > L’avenir de notre Confidor ...

L’avenir de notre Confidor ...

vendredi 24 février 2017 - Rédaction SNP

Dans un post très récent, http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1678 nous visions ce qui pourrait apparaître comme une manœuvre, un projet de décret visant à enterrer ce produit molécule imidaclopride ( Stratégie 1 et 2 ) en juillet 2018 c’est-à-dire demain. 

Rappelons que l’article 51 loi dite de biodiversité du 20 juillet 2016 stipule le principe d’une dérogation possible pour certains usages au 1er juillet 2020. Mais voici que le règlement d’exécution UE du 3 février 2017 stipule à la rubrique 216 que le délai expiration de l’approbation est reportée au 31 juillet 2022 ( législatif européen).

 Nous interrogeons directement le ministère, mais le moral remonte et nos palmiers d’entonner l’hymne à la joie !! https://youtu.be/wRvoB6faG8w

Derniers articles

19 février, par Rédaction SNP

Le plan Ecophyto 2 « + »

TVA Agri met la pression à la veille du salon de l’agriculture et dans la perspective du nouveau plan Eco-Phyto qui serait publié fin mars.
FNSEA rappelle que l’Inra estime au minimum à une demi douzaine d’années (...)

19 février, par Rédaction SNP

Une thèse plein cadre

Une thèse plein cadre
https://rua.ua.es/dspace/bitstream/10045/73611/1/tesis_johari_bin_jalinas.pdf

19 février, par Rédaction SNP

Khalifa Date Palm award

Il faut en premier lieu saluer la distinction de la chercheuse française Muriel Gros-Balthazard que toute honte bue nous ne connaissions pas. On a ensuite relevé les travaux du docteur Luigi Porcella qui concernent (...)

Edito

Edito de janvier 2018

5 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois de janvier a été marqué par deux manifestations :
* En région PACA le débriefing de la politique environnement. Le palmier s’en sort plus qu’honorablement puisqu’il fait partie des quatre exposés présentés. Celui de la cheffe de service du département environnement & biodiversité ( qui nous a rassuré sur le maintien en 2018 de l’enveloppe de financement) et celui du directeur du Parc (...)