Accueil > Documentation > Metarhizium > L’autre champignon entomopathogène.....

L’autre champignon entomopathogène.....

dimanche 9 octobre 2016 - Rédaction SNP

Infection of the red palm weevil, Rhynchophorus ferrugineus (coleoptera:curculionidae) by the entomopathogenic fungus Metarhizium anisopliae

Xiaodong Sun1, 2, Wei Yan1, Jing Zhang1, Xiaoqing Niu1, Fuheng Li2, Weiquan Qin1Email author and Guangchang Ma3
SpringerPlus20165:1748
DOI : 10.1186/s40064-016-3416-6© The Author(s) 2016
Received : 18 April 2016Accepted : 28 September 2016Published : 7 October 2016

 

Les recherches sur le Beauveria Bassiana semblent ne pas avancer suffisamment, raison sans doute pour lesquelles il faudrait s’intéresser à son cousin le Metarhizium avec 5 préoccupations :

* Efficacité plein champ au-delà de 20° et par climat sec
* Sélectivité
* Coût annuel pour une prévention efficace
* Longue rémanence plusieurs mois
* Simplicité de mise en œuvre

 

This study determined the pathogenicity of Metarhizium anisopliae strain SD-3 against invasive red palm weevil (RPW), Rhynchophorus ferrugineus Olivier (coleoptera:curculionidae) larvae in Hainan Province, China. Inoculation of 1 × 108 conidia/mL caused 100 % mortality of R. ferrugineus, indicating that the conidia of strain SD-3 were highly virulent. The process of invasion mechanism was showed by scanning electron microscopy (SEM) and frozen section as follows. Once R. ferrugineus was infected by strain SD-3, M. anisopliae hyphae first invaded the cuticular and body cavity of R. ferrugineus. Secondly, well-developed muscles, fat, tracheaes and digestive tube tissues in the abdomen of R. ferrugineus were then decomposed and absorbed by M. anisopliae hyphae, leading to the total destruction of the larvae. Finally, M. anisopliae hyphae reproduced, resulting in a large number of conidia in the body of RPW. The SEM and frozen section are convenient tools to observe the mode of action of entomopathogenic fungi and to observe how M. anisopliae is able to colonize it.


Frozen section and electron microscopy studies of
http://springerplus.springeropen.com/articles/10.1186/s40064-016-3416-6


 

Derniers articles

17 janvier, par Rédaction SNP

Le dompteur de papilllon....

Observez les yeux composés . Chez les Ptérygotes (insectes pourvus d’ailes), insectes qualifiés de « modernes » le nombre d’ommatidies est souvent comme pour le Paysandisia élevé, laissant pressentir des capacités visuelles plus (...)

9 janvier, par Rédaction SNP

Intéressant éclairage......

Intéressant éclairage et analyse de ce ravageur qui vit en équilibre dans son milieu d’origine sans que l’on sache comment et pourquoi. Ce qui certain c’est que chez nous il est au début de son travail dévastateur, alors même (...)

Edito

Edito de novembre 2019

13 décembre 2019, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois l’essentiel de notre énergie a été consacré à la préparation de la 4eme édition des Rencontres de Monaco : Ravageurs de palmiers - 26 novembre 2019.
Pour cette réalisation la collaboration entre notre association et Robert Castellana Liste Phoenix- réseau franco-italien des jardins botaniques a été exemplaire. Mais rien n’aurait été possible sans la mise à disposition d’une salle et une (...)