Accueil > Documentation > Acoustique & sismique > L’acoustique contre le dragon jaune.....

L’acoustique contre le dragon jaune.....

jeudi 23 juin 2016 - Rédaction SNP

USDA’s Agricultural Research Service (USDA-ARS) mène des recherches actives contre la calamité des agrumes HLB desease Maladie du dragon jaune Type Maladie bactérienne Agents Candidatus Liberibacter spp. (Liberobacter asiaticus, Liberobacter africanus, Liberobacter americanus) Hôtes Agrumes (genre Citrus spp.)
Vecteurs Diaphorina citri, Trioza erytreae La maladie du dragon jaune, ou 黃龍病 (Huanglongbing, HLB) en chinois, est une maladie bactérienne mortelle des agrumes. Elle est répandue en Asie et en Afrique. L’agent pathogène est transmis par des insectes vecteurs.

Une innovation est à l’étude celle de pièges dans les facultés d’attraction sont basées sur l’acoustique et non sur une phéromone. Très prudemment on ne peut pas s’empêcher de penser à notre ravageur le paysandisia archon dont le bruit du vol est si caractéristique. SNP se contente de documenter.

 

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)