Accueil > Représentation > Colloques > Rencontres d’Ajaccio > Journée professionnelle Corse "palmiers"

Journée professionnelle Corse "palmiers"

lundi 13 mars 2017 - CASTELLANA Robert, Rédaction SNP


 Pour cette journée professionnelle la mairie a souhaité la présence de SNP ainsi que celle de la FREDON Paca, qui collabore au quotidien avec la FREDON Corse. Sur notre proposition, elle a également convié l’enseignement-chercheur Robert Castellana pour apporter le témoignage des stratégies de lutte des jardins botaniques français et italiens.


En guise d’introduction voici de bien tristes photos....


https://www.dropbox.com/sh/69w09pajamqwd8l/AAAZlZJf5xjOsOm5d8xzHaK2a?dl=0


Ensuite une interview que nous vous recommandons de Sophie Boyer de la Giroday, directrice générale adjointe chargée notamment de l’environnement et de l’aménagement paysager à la Ville d’Ajaccio.http://www.alta-frequenza.corsica/l_info/l_actu/lutte_contre_le_charancon_rouge_a_ajaccio_la_necessite_de_sauver_l_existant_87270


La publication Ajaccio en mag’ n°4 est sur Calaméo http://www.calameo.com/books/004925237b05c499d595f


Autre article : http://www.ajaccio.fr/Salvemu-i-nostri-Palmi_a5642.html


Ou encore : http://www.corsenetinfos.corsica/Lutte-contre-le-charancon-rouge-du-palmier-la-mobilisation-unique-garantie-du-resultat_a26226.html


Publication intéressante du député-maire Mr Marcangeli sur sa page facebook :


Laurent Marcangeli a ajouté
Suite à la matinée dédiée à la lutte contre le charançon rouge du palmier. Les scientifiques et spécialistes ont échangé sur les possibilités et actions à mettre en place.
"Il y a des enjeux touristiques et économiques sur ce combat. La Ville d’Ajaccio - Cità d’Aiacciu dispose de 700 palmiers qui sont tous traités et font l’objet d’un suivi permanent. Depuis 2 ans, la Ville d’Ajaccio a mis en place un budget de 200 000€ afin de mettre en place une nouvelle stratégie de traitement, celle de l’endothérapie. Nous avons eu de bon résultats la première année mais force est de constater que le phénomène s’accélère.
Cette réunion nous a permis de définir une méthode, celle de la concertation entre les différents secteurs qui a abouti à des préconisations. Mais plus important encore, la volonté de lutter.
Communiquer, sensibiliser et contrôler. Le souhait qui émerge de cette réunion est un nouvel arrêté préfectoral, la proposition d’un nouveau protocole de traitements, un contrôle renforcé et une communication élargie sur le sujet avec l’organisation d’une journée destinée au grand public. Nous devons nous réunir pour lutter contre le charançon rouge, la ville d’Ajaccio ne peut le faire toute seule, l’Etat doit être présent dans les phases de suivi, l’analyse du phénomène mais aussi du cadre légal qui doit être respecté.
Je souhaite remercier toutes les personnes présentes et ayant répondu à l’invitation."


En pièce jointe le compte rendu de Robert Castellana ci-après celui FR3 Corse Via Stella.


Les palmiers d’Ajaccio dévorés par les charançons
http://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/corse-du-sud/palmiers-ajaccio-devores-charancons-rouge-1212105.html


 Ces journalistes ne font pas dans la langue de bois. Nos propos sur la lutte intégrée sont bien transcrits. Considérant l’enjeu symbolique et financier on comprend mal que la firme n’ait pas eu le temps matériel de déposer son rapport de traçabilité. Précisons que l’opérateur en charge de la stratégie 3 Endothérapie REVIVE est le premier du réseau SYNGENTA, son professionnalisme est donc avéré. Il convient de toute urgence d’entreprendre quelques dizaines d’assainissements mécaniques mais, pour Ajaccio comme pour toutes les autres propriétaires privées ou publics, les utilisateurs de cette stratégie sont en droit d’attendre des explications au-delà des éléments du langage technico-commercial. Si la R&D de la firme pense nécessaire une modification du protocole il faut obtenir en urgence un arrêté modificatif. 


 Pour se montrer plus positifs il semble qu’a la suite de cet échange de vues, les autorités municipales et de l’État ont décidé la création d’un comité de pilotage CRP dans l’esprit de celui qui existe en PACA. Une grande réunion publique est programmée sous un mois l’occasion de promouvoir l’implication de tous les propriétaires et au-delà de tous les ajacciens dans un programme de lutte intégrée. SNP est disposée à y apporter tout son concours et ainsi nous allons procéder à la création d’une section Corse de notre association officialisée pour cette réunion.

Derniers articles

25 février, par CASTELLANA Robert, Rédaction SNP

Le péril jaune....

Après le charançon rouge (importé d’Asie) et le papillon palmivore (venu d’Amérique latine), voici le "ravageur jaune" en provenance d’Afrique. Il s’agit de la bactérie Candidatus Phytoplasma palmae (en anglais : lethal yellowing of (...)

19 février, par Rédaction SNP

Le plan Ecophyto 2 « + »

TVA Agri met la pression à la veille du salon de l’agriculture et dans la perspective du nouveau plan Eco-Phyto qui serait publié fin mars.
FNSEA rappelle que l’Inra estime au minimum à une demi douzaine d’années (...)

19 février, par Rédaction SNP

Une thèse plein cadre

Une thèse plein cadre
https://rua.ua.es/dspace/bitstream/10045/73611/1/tesis_johari_bin_jalinas.pdf

Edito

Edito de janvier 2018

5 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois de janvier a été marqué par deux manifestations :
* En région PACA le débriefing de la politique environnement. Le palmier s’en sort plus qu’honorablement puisqu’il fait partie des quatre exposés présentés. Celui de la cheffe de service du département environnement & biodiversité ( qui nous a rassuré sur le maintien en 2018 de l’enveloppe de financement) et celui du directeur du Parc (...)