Accueil > Partenaires*Pro > Les jardins botaniques > Jardins botaniques de la Côte d’Azur (S1)

Jardins botaniques de la Côte d’Azur (S1)

dimanche 12 février 2017 - Rédaction SNP

Dans les Alpes-Maritimes, onze jardins sont labelisés "jardins remarquables". Un label crée en 2004 par le ministère de la Culture.

Les journalistes de FR3 Provence Côte d’Azur : Lucas Baron, Benoît Loth et Pascal Martin  ont choisi dans cette première série * de nous présenter :

- Val Rahmeh à Menton

- Jardin Serre de la Madone à Menton

- Villa et Jardins Ephrussi de Rothschild à Saint-Jean-Cap-Ferrat

- Parc du château de la Napoule à Mandelieu le Napoule.

 Excellent travail au cours duquel vous aurez le plaisir de faire connaissance avec Christophe Joulin responsable du Val Rahmeh - propriété du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris. Nous connaissons bien ce jardin pour l’avoir équipé de pièges & phéromones (M2life Science) . Dans la lutte contre le charançon rouge du palmier la situation semble ici sous contrôle (contrairement à la Villa Serena jardin public de Menton dévasté par le CRP ), la stratégie mise au point par l’équipe de Christophe Joulin est un mix entre stratégie 3 dès le mois de mars, le controle des vols par 7 pièges SNP, traitement au-delà d’un certain taux de captures avec la stratégie 2 en août et septembre. Ce jardin s’est par ailleurs déclaré extrêmement intéressé par l’innovation israélienne présentée lors de notre colloque en décembre à Monaco : le détecteur sismique Agrint  actuellement en phase de certification.

 SNP collabore étroitement avec Robert Castellana ( jardin Pheonix Bordighera ) qui s’efforce de mettre sur pied un groupe informel de travail réunissant tous les jardins botaniques méditerranéens inquiets de la menace pesant sur leur patrimoine palmier et d’échanger leurs expériences pour trouver des solutions qui marchent dans le respect de la réglementation française pour la France. A ce titre nous sommes déjà en relation avec, outre le Val Rahmeh , le jardin des cèdres ( Campari/ Grand Marnier-Lapostolle) à Saint-Jean-Cap-Ferrat, le parc de Port-Cros, le jardin Hanbury à Bordighera).

 

* à venir :

Antibes : jardin botanique de la villa Thuret
Coursegoules : vallon du Brec
Èze : jardin exotique d’Èze
Gattières : jardin des fleurs de poterie
Grasse : jardin de la villa Fort France
Menton :jardin du Palais Carnolès
 Citronneraie
Nice :jardin botanique
 parc Phœnix
Roure : arboretum Marcel Kroenlein

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/menton/serie-decouvrez-plus-beaux-jardins-cote-azur-1186429.html

 

Portfolio

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

ARTE : Le serial killer de la Côte d’Azur

http://screencast-o-matic.com/watch/cqQrl1tPI3
Le serial killer de la Côte d’Azur
Un petit billet du 19/09 à la mode Arte sur les ravages du charançon. On en voit pas l’utilité sauf à faire un peu d’humour avec un sujet qui (...)

21 septembre, par Rédaction SNP

Le piégeage du CRP : faire encore mieux....

Pour compenser la perte des insecticides en aérien ( retrait de l’Imidaclopride) et l’inéluctable abandon de l’Emamectine Benzoate ( qui n’a obtenu son AMM en 2014 que parce qu’il était mis en œuvre sous forme (...)

20 septembre, par Rédaction SNP

La recherche italienne à la manœuvre....

https://eeerj5v81rju75rep2r8kj-00.mediamonitoring.report/MjA3Ni0yNjA3LQ/Nzc/OTk/MzY4PQ#
Nos amis italiens sont réellement concernés par le charançon rouge ( aucune ironie dans ce propos !) puisqu’ils y consacrent cet (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont, sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député (...)