Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > J’aimerais tant voir Syracuse......

J’aimerais tant voir Syracuse......

lundi 27 mai 2013 - Rédaction SNP

"Avant que ma jeunesse s’use
Et que mes printemps soient partis
"

Palais Syracuse : moyen-âge épiscopal


Étonnant vestige d’une politique de protection des végétaux aussi moyenâgeuse que ce palais, à la modénature cependant parfaite. A l’époque, autour des années 2008-9 la prophylaxie de l’abattage semblait la seule solution pour les nombreux réputés sachants ! Elle aura couté plusieurs millions d’euros et détruits des milliers de palmiers patrimoine.

 En Italie comme chez nous, si on avait écouté les défenseurs de l’assainissement mécanique et de son suivi ( Michel Ferry), ces palmiers auraient été sauvés.

 Evitons les mêmes erreurs en matière de prévention, modernisons les arrêtés 2010 et de 2012. L’endothérapie dont une fois de plus l’ANSES a attesté l’innocuité doit être généralisée à tout le territoire avec une molécule dont la rémanence et les conditions de mise en œuvre garantissent une application économiquement possible à grande échelle.

Derniers articles

23 octobre 2020, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
– l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
– l’approbation du rapport moral
– la décision du mise (...)

8 octobre 2020, par Rédaction SNP

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes...Cocorico 2

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes lève 300 millions d’euros
La startup française Ynsect annonce une levée de fond de plus de 300 millions d’euros, un montant qui sera utilisé pour son développement à l’international. (...)

Edito

Edito de janvier 2023

8 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
En septembre 2020 nous écrivions "Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. II s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines. Le site cessera ses publications dans le courant du quatrième trimestre. Nous continuons de (...)