Accueil > Réglementation > Veille technologique > INRA , CIRAD, CNRS.........la modestie

INRA , CIRAD, CNRS.........la modestie

samedi 6 avril 2013 - Rédaction SNP

Cette découverte est majeure car nous ne connaissions pas jusqu’à présent de phéromones actives pour les Paysandisia archon. Puisque la production synthétisée de ces substances est possible on ne peut que souhaiter une mise en œuvre extrêmement rapide en vérifiant parallèlement que les pièges actuellement utilisés pour le charançon pourraient être conservés.

 Pour le reste nous objecterons que le piégeage ( non massif ) des ravageurs du palmier n’est pas à proprement parler un moyen de lutte mais de détection. Il pourra le devenir à condition que l’INRA ou d’autres organisations mettent sur pied une méthodologie de piégeage+prévention dont les enseignements conduiront à une politique de traitements bio ou phyto ( fonction du prix et des conditions climatiques) adaptée à la situation constatée.

 en tout cas bravo INRA/CIRAD/CNRS

ARTICLE LIEN HORTICOLE 05/13

Derniers articles

14 juin, par Rédaction SNP

Le CRP s’attaque aux rapports législatifs.....!!

http://www.assemblee-nationale.fr/15/rapports/r1055-a5.asp
dont.....
« L’action 1 Prévention et gestion des risques inhérents à la production végétale,
Cette action, dotée de 25,4 millions d’euros, a consommé 27,3 millions (...)

12 juin, par Rédaction SNP

Struggle for life, merci de le dire....

Les Cahiers du Fleurissement sont le seul magazine professionnel qui présente des conseils pratiques, simples et concrets en matière d’aménagement du cadre de vie et de fleurissement.
Merci à Martine MEUNIER Directeur des (...)

Edito

Edito de mai 2018

5 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans conteste, ce mois a été dominé par la lettre reçue du secrétaire d’État auprès du premier ministre Christophe CASTANER. Nous avions réussi à l’approcher car aux élections régionales de 95 interrogé par SNP il avait manifesté un intérêt personnel pour la sauvegarde des palmiers. Nous ne l’avions pas oublié et lui non plus.
Par ce courrier reconnaissant à votre association le rôle d’un sachant à (...)