Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Incohérence ......

Incohérence ......

mercredi 12 mars 2014 - Rédaction SNP

En France en général, une zone commerciale c’est moche. Celle-ci ne faisait pas exception sauf que quelques palmiers venaient rehausser une architecture d’une calamiteuse banalité. Le miracle n’a pas eu lieu faute d’entretien, probablement aucun, les pertes sont sous nos yeux.

Ils avaient tous plus d’une trentaine d’années, le budget d’abattage > # 10 000 € aurait permis d’entretenir tous les palmiers de la zone pendant 3 à 5 ans. De plus il n’y a aucune raison pour que les survivants n’y passent pas.

Alors, on viendra vous parler de lutte obligatoire, de mobilisation des collectivités locales, de la prise de conscience de la situation au niveau de la communauté d’agglo peut-être même allons nous évoquer le défunt prématuré Copil du Var !!

Le plus amusant est pour la fin. Toute la zone dite de Babou est en restructuration programme confié un architecte de grand renom WILLMOTTE ( bravo Madame le maire), sur son site on trouve encore les premières images d’insertion avec de gigantesques Phoenix plus que centenaires (difficiles à trouver ). Mais sur le site de la ville ce n’est plus la même image... place à des pins ordinaires variété théorique car pour avoir cette hauteur ils seraient beaucoup plus gros. De toutes façons ils ne résistent guère par grand mistral...... et les palmiers ont disparu. Sont pas fadas ces parisiens ?  !!!!

Quand on perd ses symboles... rien ne va plus comme on dit au casino d’Hyères les Palmiers.

Portfolio

Derniers articles

18 juillet, par Rédaction SNP

Protocole d’intervention sur palmiers infectés- RECTIFICATIF

Rectificatif du 18-07-2019
Protocole d’intervention sanitaire sur les palmiers infectés par le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus)
MOTIF DE LA RECTIFICATION :
- texte initial : > Ce protocole (...)

17 juillet, par Rédaction SNP

Actualité juridique du développement durable

La législation française " ambitionne" de favoriser le développement des produits du bio contrôle. Mais au-delà des intentions quid de l’efficacité et la rapidité dans les procédures. 14 projets pour 2 M€ c’est notoirement (...)

15 juillet, par Rédaction SNP

La Sénatrice Jacky DEROMEDI (suite)

La sénatrice nous adresse copie de la lettre reçue du ministre Didier Guillaume. Il faut d’emblée nous féliciter de l’intérêt porté à cette question à ce niveau de responsabilité.
On aurait aimé que le texte lui-même soit (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)