Accueil > Documentation > Le Piégeage & Pièges infectants > Improvements in RPW/CRP trapping system

Improvements in RPW/CRP trapping system

dimanche 5 mai 2019 - Rédaction SNP

Dans quelques semaines sera publié le nouvel arrêté de lutte contre le CRP. SNP continue de dialoguer avec le ministère pour tenter de faire prendre en considération nos points de vue.

On peut dire d’ores et déjà que le piégeage de masse aura le rôle central dans les stratégies de lutte intégrée, tout simplement parce que le Beauveria Bassiana n’a pas encore fait ses preuves et que la protection par injection d’un produit phytosanitaire avéré montre ses limites, comme nous le savions déjà en 2014.


Le piège le Multi Funnel Trap (ex chinois) que SNP a fait connaître au public français dès 2013 a prouvé sa très grande efficacité associé à la phéromone Ryncho-plus 120 jours flacon de M2 I LS premier fabricant européen. Plusieurs dizaines de nos adhérents en sont témoins et surtout la FREDON Corse l’a utilisé en expérimentation pour le compte la ville d’Ajaccio et a conclu qu’il était comparativement le meilleur.

Concernant l’ajout de co-attractants nous laissons à nos adhérents le choix : celui d’un piège avec réservoir et donc la possibilité d’inclure mélasse et huile paraffine ou glycol et nous leur fournirons un chemisage, soit de garder le piége- fond percé - à sec ce qui permet de ne faire qu’un relevé de tous les quatre mois.

Nous insistons sur le placement et la densité des pieges et nous serions intéressés à la formation d’un groupe de travail pour poursuivre les travaux des auteurs de cet article.

Traduction de l’abstract

Une meilleure efficacité du piège est cruciale pour la mise en œuvre des méthodes de contrôle du Rhynchophorus ferrugineus (Olivier ; Coleoptera : Dryophthoridae), en fonction des systèmes de piégeage, tels que le piégeage de masse, Attract &infect ou Attract & sterilize . Bien que les nouveaux modèles de pièges ont été proposés et distributeurs de phéromone d’agrégation optimisés, des aspects nouveaux tels que l’utilisation de co-attractants (mélasse) et le placement de piège ne sont toujours pas bien définis et standardisés.


L’efficacité de trois concentrations de la mélasse et des formulations différentes pour réduire l’ évaporation de l’ eau dans les pièges a été étudiée dans différents essais plein champ pour améliorer les systèmes de piégeage et de prolonger les périodes de service du piége . En outre, les performances de l’ installation de groupes de pièges ou de pièges simples a également été évaluée dans le but d’améliorer le % de CRP attiré / capturé. Nos résultats ont montré que la capture a augmenté lorsque la mélasse ont été ajoutés à 15% de l’eau contenue dans le piège et une mince couche d’huile, créé en ajoutant 2 à 3% de d’huile de paraffine à l’eau, est capable de réduire efficacement l’ évaporation et de prolonger les périodes d’ entretien. De plus, ont été capturés 3,5 fois plus charançons en plaçant cinq casiers au lieu d’une au même point de piégeage. Les résultats obtenus permettent une meilleure efficacité et peuvent avoir un impact sur la viabilité économique des systèmes de piégeage et, par conséquent, des plan de lutte intégrée.

Abstract
Improved trap efficacy is crucial for implementing control methods for red palm weevil, Rhynchophorus ferrugineus (Olivier ; Coleoptera : Dryophthoridae), based on trapping systems, such as mass trapping, attract and infect or attract and sterilize techniques. Although new trap designs have been proposed and aggregation pheromone dispensers have been optimized, aspects such as the use of co-attractants (molasses) and trap placement are still not well defined and standardized.
The efficacy of three concentrations of molasses and different formulations to reduce water evaporation in traps was studied in different field trials to improve trapping systems and to prolong trap servicing periods. In addition, the performance of installing groups of traps or single traps was also evaluated with the aim of improving the attracted/captured weevils ratio. Our results showed that captures increased when molasses were added at 15% to the water contained in the trap and that a thin layer of oil, created by adding 2–3% of paraffinic oil to water, was able to effectively reduce evaporation and prolong trap servicing periods. Moreover, 3.5-fold more weevils were captured when placing five traps instead of one at the same trapping point. Results obtained allow improved efficacy and may have an impact in the economic viability of trapping systems and, therefore, in
integrated pest management programs.

Portfolio

Derniers articles

12 décembre, par Rédaction SNP

Palmier dattier classé par l’Unesco symbole de prospérité

Dubai (Published : December 12, 2019 00:22 AFP) The date palm, which was recognised by Unesco on Wednesday, has for centuries played an important role in the establishment and growth of civilisations in the hot and dry (...)

11 décembre, par Rédaction SNP

INRA + IRSTEA = INRAE

À partir du 1er janvier 2020, l’Inra (1) et l’Irstea (2) fusionnent pour devenir l’Inrae.
Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ont (...)

11 décembre, par Rédaction SNP

l’ Acarien parasite : Centrouropoda spp.

Déjà signalé dans les travaux de Palm Protect ce parasite, vient de faire l’objet de cet article publié dans Zootaxa toutes les voies de la recherche biologique doivent être mises à contribution.
Cette étude poursuit les (...)

Edito

Edito de novembre 2019

13 décembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois l’essentiel de notre énergie a été consacré à la préparation de la 4eme édition des Rencontres de Monaco : Ravageurs de palmiers - 26 novembre 2019.
Pour cette réalisation la collaboration entre notre association et Robert Castellana Liste Phoenix- réseau franco-italien des jardins botaniques a été exemplaire. Mais rien n’aurait été possible sans la mise à disposition d’une salle et une (...)