Accueil > Représentation > Colloques > Colloque Dies Palmarum- Sanremo 5,6,7 dec. 2013 > Impressione generale : complimenti per l’organizzazione

Impressione generale : complimenti per l’organizzazione

dimanche 8 décembre 2013 - Rédaction SNP

La délégation de l’ association comprenait outre votre serviteur, la vice-présidente Sylvie Mazalon , notre délégué Bouches-du-Rhône Antoine De Tata, un professionnel varois Yannick Julienne Atoll Paysages . Nous avons retrouvé sur place toujours avec joie, Jean-Luc Debry administrateur des Fous de Palmiers, Romain Thomas du M.H.N et Stefano Corinaldesi gérant d’ Arbobiokaps Italy. Nous voudrions tout d’abord féliciter Claudio Littardi et toute son équipe d’avoir organisé un congrès de 3 jours, dense en communications, dans un lieu magnifique, avec un dîner de gala et remise de prix... tout ça dans la bonne humeur pour une participation individuelle de 50 €. Complimenti agli amici italiani et belle leçon d’efficacité pour les organisateurs de congrès français  !!

 

Voici le programme en PJ et ici le résumé de toutes les communications.

https://www.dropbox.com/sh/btas5y78nr9m07m/Yyi-PKHFEN

Tous les centres de recherche, italien, français, espagnol, pays du Mahgreb ont pu montrer leurs compétences et leur contributions respectives à l’étude du palmier, en particulier dattier. Leur collaboration semble bien fonctionner. Un bémol cependant la # absence des pays du golfe, très concernés ..... il n’y a pas que le PSG dans la vie !

 Comme indiqué dans un post précédent, la part réservée aux ravageurs de palmier était ténue (non parliamo di quello che infastidisce ) nous y revenons cependant dans le post suivant.

 

Derniers articles

19 mai, par Rédaction SNP

Newsletter - édition 34

Croissance respective des bambous grands adversaires des vis-à-vis....
http://palmvrienden.net/frlapalmeraie/2018/05/a-quelle-vitesse-le-bambou-pousse-t-il/

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)