Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > IMA, CRP, UPM ...????

IMA, CRP, UPM ...????

vendredi 20 avril 2012 - Rédaction SNP

2012 est une année importante pour l’IMA ( Institut du Monde Arabe), elle marque le 25e
anniversaire de sa création, et l’inauguration de son nouveau musée. Comme vous savez cet institut est présidé par le député marseillais ancien ministre M. Renaud Muselier.

Informé des interventions de Michel Ferry

en Tunisie : Protocole d’éradication de Carthage

en Algérie : Grand Sud algérien

au Maroc : Région de Tanger,

nous allons proposer à l’IMA de mettre sur pied un colloque pour illustrer la gravité du problème du charançon du palmier au Maghreb et l’excellence de la réponse de l’endothérapie élaborée par la France (INRA).

Nul doute qu’il s’agira aussi pour beaucoup d’entre nous, de venir au secours des palmiers que nous avons jadis plantés avec nos amis tunisiens, algériens et marocains.

Derniers articles

11 novembre, par Rédaction SNP

Peut-on encore compter sur nos élus...

Puisqu’un seul nous a répondu, on peut désormais publier la lettre adressée à :
Éric Ciotti député
Carole Delga présidente la région Occitanie
Jacky Deromedi sénatrice *
Christian Estrosi président Nice métropole
Maud (...)

8 novembre, par Rédaction SNP

Un court métrage exemplaire

Un court-métrage imaginé par Jean Hippolyte Gault (Administrateur de notre association ), autour de son autre nouvelle passion "les moulins à huile de Provence " réalisé par un de ses amis allemand amoureux de la France grande (...)

8 novembre, par Rédaction SNP

Le génie génétique au secours de l’écologie ?

0bservation : n’oubliez pas l’astuce déjà donnée, demandez la traduction en anglais de ce texte en anglais ! et ensuite la traduction française..... gagnez du temps les non-vraiment-bilingues !
Assez passionnant les (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)