Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Histoire sans parole !

Histoire sans parole !

dimanche 18 juin 2017 - DEME Quentin, Rédaction SNP

La côte de Sanremo jusqu’à Albenga est dévastée. Le clou Arma di Taggi . En portofolio trois séries de photos avant - après. Pardon à nos amis italiens mais là, ils sont encore plus mauvais que nous. Ce qui est extraordinaire, il semble que ces Phœnix n’ont pas fait l’objet de la moindre tentative d’assainissement mécanique alors même qu’on sait que dans 90 % des cas ça fonctionne. Depuis cinq ans nous n’avons jamais réussi à établir des discussions avec nos homologues ou les autorités italiennes pour partager nos expériences. Ils n’ont sans doute pas grand-chose à nous dire compte tenu des résultats. Pourtant certaines universités italiennes ont dans des centres d’étude sur les palmiers et leurs ravageurs. La aussi pas davantage de relations. L’Europe du palmier c’est vraiment pas ça !

Nous avons mis en annexe le dernier flyer de l’association avec une photo de l’allée qui mène au siège social..... sans commentaires quand on s’occupe de ses palmiers et qu’on respecte l’arrêté stratégique 2 on gagne.....

Portfolio

Derniers articles

19 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

- Téla Botanica
- Fédération nationale des métiers de la jardinerie
à venir
- Lien horticole
- Plantes & Cités
.......

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

18 septembre, par PIETRA-TALIERCIO Colette, Rédaction SNP

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste...

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste australien (2016)
ETUDE SUR LE DEVELOPPEMENT DES FERMES DE CRP en Thailande
A travers cet interview, on découvre un type d’agriculture incroyablement dynamique en Thailande (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)