Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Histoire sans parole !

Histoire sans parole !

dimanche 18 juin 2017 - DEME Quentin, Rédaction SNP

La côte de Sanremo jusqu’à Albenga est dévastée. Le clou Arma di Taggi . En portofolio trois séries de photos avant - après. Pardon à nos amis italiens mais là, ils sont encore plus mauvais que nous. Ce qui est extraordinaire, il semble que ces Phœnix n’ont pas fait l’objet de la moindre tentative d’assainissement mécanique alors même qu’on sait que dans 90 % des cas ça fonctionne. Depuis cinq ans nous n’avons jamais réussi à établir des discussions avec nos homologues ou les autorités italiennes pour partager nos expériences. Ils n’ont sans doute pas grand-chose à nous dire compte tenu des résultats. Pourtant certaines universités italiennes ont dans des centres d’étude sur les palmiers et leurs ravageurs. La aussi pas davantage de relations. L’Europe du palmier c’est vraiment pas ça !

Nous avons mis en annexe le dernier flyer de l’association avec une photo de l’allée qui mène au siège social..... sans commentaires quand on s’occupe de ses palmiers et qu’on respecte l’arrêté stratégique 2 on gagne.....

Portfolio

Derniers articles

20 mai, par Rédaction SNP

Prix Lions Club 2019 de l’innovation environnementale

Communiqué de M2 I life Science (Philippe Guerret President chez M2I Life Sciences)
"Très fier de notre partenaire la société Bioassays France qui a reçu le samedi 18 mai en la présence de monsieur Lionnel Luca Vice Président (...)

19 mai, par Rédaction SNP

FR 2 JT 13 h 17/05/19 (sujet n°10)

http://screencast-o-matic.com/watch/cqhqo0ThRR
Deux thèmes abordés :
1/ Utilisation de drones : vieille revendication de l’applicateur attitré qui l’a donc utilisé depuis deux ans dans le cadre d’une expérimentation. (...)

Edito

Edito d’avril 2019

8 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le charançon rouge va bientôt prendre son envol et le papillon dans quelques jours aussi : quel cadre légal pour en contrôler l’expansion ? Nous sommes dans l’attente du nouvel arrêté de lutte qui nous l’espérons ardemment visera aussi le papillon. Les associations propriétaires, les collectivités locales, les FREDON ont été invitées à donner leur avis sur un projet. Le projet définitif devant (...)