Accueil > Documentation > Lanceur d’alerte > GPS smartphone précis à 30 cm

GPS smartphone précis à 30 cm

samedi 23 septembre 2017 - Rédaction SNP

L’entreprise Broadcom vient d’annoncer une nouvelle puce GPS (baptisée BCM47755) qui va considérablement améliorer les fonctions de géolocalisation de nos smartphones. Aussi efficace au milieu des gratte-ciel qu’en pleine nature, le composant peut déterminer notre position à 30 cm près, contre 5 mètres aujourd’hui. Sans révéler la liste des appareils concernés (Broadcom travaille déjà avec Apple, Samsung ou Google), la firme annonce que des smartphones en profiteront à partir de 2018.

Des puces permettant ce degré de précision existent déjà sur le marché. Mais jusqu’à maintenant, elles étaient réservées à des usages professionnels, comme l’exploration pétrolière. Pour obtenir de telles performances, les appareils doivent s’appuyer sur deux fréquences utilisées par les satellites, baptisées L1 et L5. Les porteuses L1 sont utilisées depuis les premières années du GPS. Utilisé par des satellites plus récents et de plus en plus nombreux, le signal L5 bénéficie d’une bande passante plus élevée, mieux immunisée contre les interférences. La BCM47755 est la première puce grand public à utiliser de concert les fréquences L1 et L5.

les applications pour ce qui nous concerne sont très nombreuses :

1/ Le suivi des traitements ( aérien, injection, assainissement..) qui devient enfantin, chaque applicateur ayant déjà cet outil. Il faut en attendre une réelle  économie sur la prestation et une traçabilité parfaite.

2/ les applications lanceurs d’alerte qui deviendront extrêmement précises. Ex Geoinsecta.

 

Derniers articles

5 décembre, par Rédaction SNP

SNP référencée à l’Académie du Bio-contrôle

Énorme satisfaction de voir notre travail, associé à celui de Robert Castellana ( réseau des jardins botaniques) ainsi reconnu par l’Académie du Biocontrole et PBI.

5 décembre, par Rédaction SNP

FAO : la patte du chinois

très fort symbole.....
Le Directeur général de la FAO M. Qu Dongyu, lance l’Année internationale de la santé des végétaux.

Edito

Edito d’octobre 2019

30 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Assez peu de posts ce mois-ci, en dehors de la publication de l’article dans PHYTOMA à la signature d’Éric Chapin (Cosave, Lien Horticole....) " charançon rouge du palmier : évolutions techniques et réglementaires et auquel nous avons modestement participé ce qui est tout de même, une première.
Ce mois-ci a été aussi celui de l’annonce du colloque sur les Ravageurs de Palmiers, fin novembre à Monaco (...)