Accueil > Documentation > Drones > Le Gouvernement aux maires : attention pour utiliser des drones

Le Gouvernement aux maires : attention pour utiliser des drones

mardi 16 janvier 2018 - Jean-Marie Frizzole, Rédaction SNP

https://m.nextinpact.com/news/105973-le-gouvernement-met-en-garde-maires-qui-voudraient-utiliser-drones-contre-fraude-fiscale.htm

Le député Masson n’est pas récompensé de son opiniâtreté puisque le ministre de la Cohésion des territoires vient dans une longue réponse de couper les ailes de son drone redresseur de fiscalité locale !

Cet utile rappel des contraintes et des conditions d’utilisation particulièrement dans un cadre urbain d’un outil par nature très invasif s’applique évidemment à ceux qui, comme dans les Alpes-Maritimes, caressent le projet d’utiliser un jour cet engin volant pour appliquer des traitements anti charançon rouge du palmier.

On peut à cet égard beaucoup s’étonner que le ministère de l’agriculture ait donné un accord d’expérimentation qui fait usage de drone en pleine ville de Nice alors même que, l’épandage aérien est strictement interdit à l’exception d’auxiliaires et en zone agricole.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)