Accueil > Documentation > Préconisation de traitements > Génie Génétique (Suite)

Génie Génétique (Suite)

mercredi 31 octobre 2012 - Rédaction SNP

Après les Californiens, les Oxfordiens ( société OXITEC) nous répondent dans la journée à la signature de leur CEO.

Pas mal ........ ? no comment comme on dit en France !

Ils concluent ainsi" yes, we are interested, and we believe our approach would be both effective and environmentally very sound"

Leur technologie de génie génétique appelée RIDL (Release of Insects carrying a Dominant Lethal) consisterait à créer une souche de CRP permettant la libération de mâle "stérile" CRP. Cette approche est réputée efficace pour réduire de façon spectaculaire la population cible d’insectes. Des développements sont en cours concernant la dengue et des ravageurs agricoles. La difficulté semble résider dans la durée du cycle de vie. En effet, alors que pour des insectes qui ont un cycle d’un à deux mois le développement d’une souche RIDL peut prendre deux à trois ans, pour ce qui concerne CRP, avec un cycle de vie de plus de 100 jours les délais de développement seraient portés à six à sept ans, sauf nouveaux progrès de la R&D.

 Par ailleurs, sachant les réticences ( ..... litote !) qui existent en France plus encore qu’ailleurs, chaque fois qu’on parle de génétiquement modifié, Oxitec avance que cette démarche est très différente de celle des semences OGM qui sont dans le secteur concurrentiel et qui peuvent présenter un risque de transmission entre plantes. il s’agirait ici d’une "impasse" puisque le but recherché est la disparition du CRP. Par ailleurs, elle insiste sur l’impact très positif de cette méthode de lutte sur l’environnement - aucun recours au phytosanitaire.

Bien sur, de tels développements nécessitent des capitaux importants il convient peut-être d’interroger la commission européenne sur le principe de telles recherches. Nous ne sommes pas les plus mal placés pour le faire compte tenu de nos excellentes relations avec le député européen Gaston Franco en charge des espèces envahissantes à la commission environnement de la Commission.

Nous demandons une proposition financière détaillée à cette société.

Derniers articles

16 septembre, par Rédaction SNP

La chienlit......!!!

Cette dépêche de l’AFP, reprise en boucle par nombreux supports locaux ou nationaux décrit succinctement la grande confusion qui règne dans l’organisation de cette lutte contre le charançon rouge.
Tous les maires concernés (...)

13 septembre, par Rédaction SNP

Le charançon du bout du monde…

DescriptionPenrhyn est le nom de l’atoll le plus septentrional de l’archipel des îles Cook. Appelé également Tongareva ou Mangarongaro, il est situé à environ 1 200 kilomètres au nord-est de Rarotonga. Il s’agit d’un atoll dont le (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

Cannes : début de lutte intégrée contre CRP

Nous saluons ce début de communication très prometteur en espérant que les autres collectivités viendront rapidement y trouver l’inspiration. Il apparaît d’ores et déjà évident que la ville de Cannes sera une des premières à (...)

Edito

Edito de juillet 2019

25 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Si les palmiers sains résistent plus que tous les autres végétaux à la canicule. Proverbe arabe : il "pousse le pied dans l’eau et la tête au soleil" ceux qui sont infectés par les pontes de charançons rouges et de Paysandisia sont pourtant en danger létal.
Les toulonnais apprécieront, le ministère par son nouvel arrêté de lutte contre le CRP 25 juin 2019, a réalisé un remarquable coup de pied (...)